Data RoomMarketing & CommunicationMedia

[Etude] Les Digital mums et les élections présidentielles

Après deux focus sur les Digital mums en vacances et leur rapport au e-commerceWebMediaGroup et KR Media publient aujourd’hui leur 3ème observatoire : les Digital mums et les élections présidentielles.

Pour rappel, la France compterait aujourd’hui près de 8,7M de Digital mums, terme qui designe les femmes ayant au moins un enfant à charge et se connectant au moins une fois par semaine à internet. Ces dernières ont également un rapport à la société et à la consommation qui mêle le réel et le numérique.

Intentions de votes, traitement de l’information, médias d’influence, rôle d’internet et des médias sociaux dans la prise de décision… A une centaine de jours du premier tour des élections présidentielles, les deux entités livrent un rapport détaillé du comportement et des perceptions des Digital Mums à l’approche de ce rendez-vous national majeur.

Ainsi, si 87% des Digital mums déclarent qu’elles iront voter aux présidentielles, 44% d’entre-elles se révèlent encore indécises quant à leur choix de vote.

Pour ce qui est du traitement de l’information, 53% des Digital mums se disent insatisfaites. Ces dernières attendent notamment davantage de comparaisons entre les différents programmes et plus de décryptage. Internet (58%) et les médias sociaux (40%) figurent respectivement en deuxième et cinquième position des médias les plus sollicités pour s’informer en la matière. Les traditionnels journaux télévisés, regardés par 86% des sondées, arrivent en tête du classement.

Toutefois, malgré une forte utilisation des médias digitaux, Internet n’apparaît pas encore comme un vecteur d’influence, à l’image notamment de la presse traditionnelle. En effet, les sites d’information sont consultés régulièrement par près de deux fois plus de Digital mums que les supports papiers, mais sont considérés comme moins influents. Par ailleurs, l’entourage amical et familial des Digital mums a aujourd’hui plus d’impact que leurs « amis online » et, d’une façon plus générale, que les réseaux sociaux.

Si internet n’apparaît donc pas comme un média de référence en politique, les Digital mums lui reconnaissent plusieurs avantages. Ainsi, grâce au web :

  • 71% jugent la politique « plus interactive ».
  • 63% « plus critique ».
  • 60% « plus intéressante et plus riche ».
  • Et 57% « plus objective ».

Fort de ces atouts, si les Digital mums ne devaient conserver que deux medias pour s’informer sur les élections présidentielles, elles opteraient pour la télévision et Internet.

Par ailleurs, l’étude souligne l’importance beaucoup plus prononcée qu’accordent les « Social  & Shopping  Digital  Mums » (catégorie de femmes qui utilisent internet de la façon la plus aboutie) à Internet. Celles-ci sont notamment plus sensibles aux démarches digitales des candidats à l’élection présidentielle (site internet participatif, compte Facebook, Twitter et blog personnel).

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Les Digital mums et les élections présidentielles
[Livre Blanc] Oui.sncf, mabanque.bnpparibas… la nouvelle tendance des extensions internet personnalisées
[Livre Blanc] Digital Business Acquisition: comment continuer de performer en 2020 ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Quelle place pour Salto, la plateforme de streaming de TF1, France Télévisions et M6, face à Netflix ?
Instagram visé par une enquête en Europe sur les données personnelles des mineurs