Data Room

[Etude] Les internautes français et la protection de leur e-réputation

Une étude LH2-ZDNet.fr détaille le rapport qu’entretiennent les internautes français avec leur e-réputation ou comment ils gèrent la publication de données personnelles et professionnelles sur le web.

Premier enseignement de cette enquête, 44% des internautes sont très vigilants avec ce partage d’informations et 38% d’entre eux déclarent éviter au maximum d’en publier. 2% seulement des français semblent ne pas se soucier du tout des conséquences de leurs publications personnelles et/ou professionnelles.

Dans le détail, 2 personnes interrogées sur 5 disent ne pas avoir l’occasion de publier de telles informations, se limitant à des petites annonces ou des avis de consommateurs loin d’une présence sur les réseaux sociaux. A noter:

    • 8% des femmes contre 4 % des hommes publient des informations personnelles sous couvert de pseudonyme ou de restriction d’accès
    • Chez les 15-17 ans, 30%  se déclarent vigilants. 30% évitent au maximum de publier des infos sensibles. Ce dernier chiffre monte à 40% chez les 25-34 ans
    • La vigilance décroît nettement parmi les internautes de plus de 35 ans

L’étude identifie deux profils-types:

  • Les « personal branders » : des hommes, entre 15 et 24 ans, habitant une grande agglomération, ou la région parisienne.
  • Les « posteurs anonymes » : des femmes, âgées de 18 à 24 ans, sans activité professionnelle.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Les internautes français et la protection de leur e-réputation
[Livre Blanc] Tendances digitales 2021: le retail à l’honneur
[Livre Blanc] La grande enquête 2021 sur la transformation digitale des supply chains
[Livre Blanc] Baromètre des KPIs de la Relation Client 2021
[Livre Blanc] Guide complet de la gestion des appareils Apple en entreprise
[Livre Blanc] Retail & Ecommerce: cultivez vos données de paiement pour développer votre croissance
[Livre Blanc] Rapport sur la croissance des applications mobiles 2021