ActualitéBusinessMediaRetail & eCommerce

Face à TikTok, Instagram lance Shopping sur Reels

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Mardi dernier, WhatsApp annonçait l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité dédiée au shopping sur sa plateforme. Aujourd’hui c’est au tour d’Instagram, l’autre application à succès de Facebook, de se renforcer dans l’e-commerce. L’application de photos et vidéos lance sa fonctionnalité « Shopping » sur Reels, son format de vidéos courtes destiné à concurrencer TikTok. Ce lancement intervient deux mois après le lancement de Shopping sur IGTV, l’app dédiée aux vidéos longues d’Instagram. 

Présente depuis bientôt 3 ans dans le Feed, cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de découvrir des produits sur l’application et de les rediriger sur leurs sites d’achats. Shopping est également présent dans les Stories d’Instagram depuis peu. Encouragé par le succès de Reels, le réseau social a souhaité optimiser ses résultats en lançant cette fonctionnalité peu avant les fêtes de fin d’année. Pour plus de transparence, les influenceurs auront la possibilité d’ajouter l’étiquette « Branded Content » lorsqu’ils produiront des contenus sponsorisés pour des marques. Pour ces dernières, c’est l’occasion de donner de la visibilité à leurs produits auprès des jeunes. 

Shopping sur Reels. Crédit: Instagram.

TikTok en embuscade

En effet, Reels cible avant tout les plus jeunes utilisateurs. De la même manière que TikTok, il permet de monter des vidéos de 15 secondes en ajoutant de la musique et des effets. C’est notamment pour contrer l’application chinoise aux 700 millions d’utilisateurs qu’Instagram se renforce dans l’e-commerce. En octobre dernier, TikTok annonçait un partenariat avec la plateforme Shopify pour encouragé les commerçants à se faire de la publicité et s’offrir de la visibilité sur cette application plébiscitée par les jeunes. Le mois dernier, ce sont les PME européennes que TikTok tentait de séduire en lançant un hub pour leur permettre de se faire connaître via l’application, en interagissant avec leur public cible. 

Les applications de Facebook ne sont pourtant pas prêtes de renoncer à cette source de revenus. Pour rappel, WhatsApp annonçait en début de semaine le lancement d’une fonctionnalité de paniers d’achat permettant aux utilisateurs de faire leurs courses directement sur l’application. Cependant, ces annonces interviennent dans un contexte difficile pour Facebook.

De nouveau dans la tourmente, le réseau social est accusé par plusieurs autorités américaines d’abus de position dominante. Ces dernières estiment que Facebook devrait se séparer de ses applications Instagram et WhatsApp. La Commission de la concurrence américaine (FTC) et les procureurs représentant 48 États et territoires des États-Unis ont chacun déposé une plainte, reprochant à Facebook les rachats d’Instagram en 2012 pour 1 milliard de dollars, et de WhatsApp en 2014 pour 22 milliards de dollars. 

Bouton retour en haut de la page
Face à TikTok, Instagram lance Shopping sur Reels
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media