BusinessFinTechInvestissementsLes levées de fonds

FinTech: iBanFirst accélère son développement avec 21 millions d’euros supplémentaires

La FinTech franco-belge iBanFirst, spécialisée dans les services de paiements pour les PME et ETI, récolte 21 millions d’euros en série C auprès d’Elaia et de Bpifrance, via son fonds de capital croissance Large Venture, avec la participation des investisseurs historiques Serena et Breega, ainsi que de Xaviel Niel. Ce dernier tour de table porte le financement total de l’entreprise à 46 millions d’euros. 

Lancée en 2013 par Pierre-Antoine Dusoulier, qui a notamment dirigé le courtier Saxo Banque France, iBanFirst garantit une ouverture de compte en ligne en 2 minutes et offre l’opportunité aux entreprises de réaliser des transactions dans 25 devises. La startup ambitionne de réformer les services de paiement traditionnels des entreprises. 

La FinTech B2B, grande gagnante de la crise ?

« La digitalisation de l’économie traditionnelle est non seulement en cours mais a été très fortement accélérée par la crise sanitaire actuelle », selon Xavier Lazarus, Managing Partner chez Elaia. «Le secteur fintech B2B va être un des grands gagnants de cette crise et notamment le paiement international, dont le gros du marché reste dans les mains des acteurs historiques off-line dont la qualité de service et le coût d’opération sont de plus en plus remis en question. »

iBanFirst s’est récemment développée en Europe notamment avec l’acquisition de deux concurrents fin 2019, NBWM aux Pays-Bas et Forexfix en Allemagne.La startup revendique une croissance annuelle de 180 % en mars 2020.

« Bpifrance travaille au quotidien avec les PME et ETI françaises auxquelles s’adresse le service d’iBanFirst et nous sommes totalement convaincus de la nécessité pour ces dernières de gérer plus facilement leurs problématiques de change et leurs paiements internationaux, en particulier dans cette période complexe et dans les mois qui viennent, où elles devront reprendre ou accélérer leurs échanges commerciaux avec un maximum de confort et de flexibilité », commente Damien Launoy, du fonds Large Venture de Bpifrance.

iBanFirst : les données clés

Fondateur : Pierre-Antoine Dusoulier
Création : 2013
Siège social : Bruxelles
Activité : plateforme BaaS (Banking-as a-Service) de services financiers aux entreprises
Effectifs : 160 collaborateurs


Financement: 21 millions d’euros en série C auprès d’Elaia et de Bpifrance, via son fonds de capital croissance Large Venture, avec la participation des investisseurs historiques Serena et Breega, ainsi que de Xaviel Niel.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
FinTech: iBanFirst accélère son développement avec 21 millions d’euros supplémentaires
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?