ActualitéBusinessEuropeFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

FinTech : Margo Bank lève 20 millions d’euros pour contrer Qonto

MAJ mardi 23 juin 11h

Selon les informations exclusives de DECODE, le nouveau media consacré à l’innovation et destiné aux décideurs, la société des fondateurs de CaptainTrain, dont l’offre commerciale a été baptisée Margo Bank, a finalisé un troisième tour de table de 9 millions d’euros, après avoir levée 6,4 millions d’euros lors des tours précédents. Parmi les investisseurs, on retrouve notamment Xavier Niel (Iliad), Thibaud Elzière (eFounders), Oleg Tscheltzoff (Fotolia), Marc Menasé (Founders Future), Pierre Valade (Sunrise) ou encore Didier Le Menestrel (La Financière de l’Échiquier).

Trois ans après sa création, Margo Bank qui se rebaptise MemoBank vise les PME, et prend officiellement son envol sur un marché occupé par plusieurs acteurs, à l’image de la néobanque Qonto, qui revendique plus de 75 000 entreprises clientes. La société est dirigée par Jean Daniel Guyot et compte Ronan Le Moal comme président du conseil de surveillance.

La société vient de confirmer cette levée de fonds qui a été complétée d’un autre tour de table de 11 millions d’euros auprès de BPI Investissement, BlackFin Capital Partners, et de Daphni.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Selon Decode Media, vraiment ? Ca ne serait pas votre maison mère ?

Bouton retour en haut de la page
FinTech : Margo Bank lève 20 millions d’euros pour contrer Qonto
Comment Facebook veut surfer sur la popularité de l’audio, entre podcasts et « salons de conversations »
Blast, un programme pour aider les startups françaises à marcher dans les pas de SpaceX
GameStop annonce le départ de son directeur général, l’action flambe en Bourse
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
Cryptomonnaies: alors que le marché s’envole, le Royaume-Uni travaille sur sa propre monnaie numérique
Starling Bank
La FinTech britannique Starling Bank lève 50 millions de livres auprès de Goldman Sachs