BusinessTech

Free condamné à payer 25 millions d’euro à Bouygues Telecom pour dénigrement et concurrence déloyale

Le tribunal de commerce de Paris vient de rendre sa décision quant au différent opposant Bouygues Telecom et Free suite au lancement de Free Mobile.

Bouygues Telecom reprochait à Free « une stratégie de communication d’une agressivité sans précédent, à l’égard des opérateurs concurrents, dans le seul but de discréditer leurs offres présentées comme « trop chères » et provoquer l’hostilité de leurs clients ». Bouygues Telecom estimait son préjudice à 98.800.000 €.

Ce sont 25 millions d’euros que le Tribunal de Commerce lui a finalement accordé, ainsi qu’une interdiction pour Free de dire que les consommateurs ont été des pigeons sous astreinte de 100.000 euros par infraction constatée. Free a immédiatement fait appel de cette décision.

De son coté, Bouygues Telecom n’est pas en reste, avec une condamnation à payer 5 millions d’euros à Free, se justifiant qu’il s’agissait de ‘quelques propos isolés tenus en réponse à la communication agressive et massive de Free ».

Bouton retour en haut de la page
Free condamné à payer 25 millions d’euro à Bouygues Telecom pour dénigrement et concurrence déloyale
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE