Free Mobile choisit Nokia Siemens Network pour son réseau 3G

Après un appel d’offres mettant en compétition le chinois Huawei, Alcatel Lucent et Nokia Siemens Network, c’est finalement ce dernier qui emporte la majeure partie du budget de 250 millions d’euros alloué par Iliad à son projet de réseau 3G pour Free Mobile, Alcatel Lucent n’est quant à lui retenu que pour une moindre part.

Exit l’équipementier chinois qui malgré une offre très aggressive n’a pas été retenue. Selon les Echos, Free aurait entendu les messages du gouvernement. Une source gouvernementale commente sobrement au quotidien ce choix: « Nous leur avions fait comprendre qu’il serait bien vu par le gouvernement qu’ils prennent un équipementier européen ».

Au delà de ces considération politiques, le choix de NSN reste motivé par l’adéquation de l’offre de l’équipementier avec la volonté de Free Mobile de se doter d’un réseau tout IP, qui dès 2012 devra couvrir 25% de la population pour atteindre 80% en 2020. En attendant les abonnés de FreeMobile seront basculés sur le réseau d’un des opérateurs français, reste à savoir lequel…

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Free Mobile choisit Nokia Siemens Network pour son réseau 3G
E-santé: la startup lorraine i-Virtual lève 2,5 millions d’euros auprès d’Elaia
Le télétravail restera-t-il la norme après la crise du coronavirus?
Mobilité urbaine : Comment Velco souhaite s’attaquer au marché européen 
[DECODE Market] Amazon : comment Jeff Bezos a construit un empire qui va bien au-delà de l’e-commerce
OVH
OVHcloud prépare son éventuelle introduction en Bourse
Starling Bank
La startup britannique Starling Bank lève 317 millions d’euros et passe au rang de licorne