ActualitéBusinessFrenchTechHealthcare

[French Tech 120] Comment Pharmedistore a attiré un quart des pharmacies sur sa marketplace BtoB

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Née en 2017, Pharmedistore, qui fait cette année son entrée dans le French Tech 120, est une marketplace B to B qui propose des produits de parapharmacie aux pharmaciens. La startup a su trouver son élément différenciant pour attirer de plus en plus d’officines sur sa plateforme en quelques années. Sur les 21 107 que compte le pays, selon les données de l’Ordre national des pharmaciens, elle en comptabilise actuellement 5500, soit plus d’un quart.

Mais quel est cet élément différenciant? «Il faut savoir que 78% de la parapharmacie s’achète en officine. Donc le pharmacien doit se tenir au fait des nouvelles tendances et répondre à la demande des consommateurs», explique Sandrine Montoya, directrice marketing et business development de Pharmedistore. Or, même hors période de pandémie, ces derniers sont extrêmement sollicités. Ils n’ont ainsi par forcément le temps d’être au fait des dernières tendances de consommation dans le domaine de la parapharmacie. C’est là qu’intervient Pharmedistore.

Qu’attend l’entreprise du French Tech 120? Quelles vont être ses priorités de développement? Retrouvez l’interview complète de Sandrine Montoya, directrice marketing et business development de Pharmedistore

Listen to « [French Tech 120] Comment Pharmedistore a attiré 1/4 des pharmacies sur sa marketplace BtoB » on Spreaker.

Bio, made in France… Positionner les pharmaciens sur les nouveaux produits tendance

«Nous, nous lui apportons via un seul interlocuteur, un seul site web, plus de 600 marques répondant aux nouvelles tendances de consommation sur la parapharmacie, à savoir le bio, la naturalité, le made in France, l’éco-responsable… Ces marques qui sont des petites pépites, génératrices de marge et répondent aux attentes des consommateurs », poursuit Sandrine Montoya. Comme exemple d’une marque emblématique de ces tendances, on peut citer Respire, portée par Justine Hutteau, et qui s’est fait connaître pour ses déodorants naturels avant de lancer autour de cela toute une gamme de produits.

En ayant choisi cette niche, Pharmedistore ne se met ainsi pas en concurrence frontale avec les acteurs historiques du marché comme les grandes plateformes de distribution et de regroupements à l’achat qui côté parapharmacie sont encore pour la plupart positionnées sur les produits classiques. À côté de cela, la startup a emprunté les codes du B to C afin de rendre sa marketplace plus flexible pour les pharmaciens: pas d’abonnement, ni de minimum de gamme ou encore de frais de port.

Devenir aussi une plateforme de services digitaux

Le défi pour Pharmedistore est maintenant de parvenir à poursuivre sa conquête du marché. L’entreprise fait partie du groupe Pharmedigroup qui abrite également Pharmedinsight, un institut d’études expert en marché officinal, et Pharmedisound, une régie qui accompagne les pharmaciens dans l’animation sonore de leur officine, deux structures complémentaires créées en 2019. Le groupe compte 18 salariés au total et a levé 2 millions d’euros en novembre 2020. Entre 2019 et 2020, il a multiplié son chiffre d’affaires par cinq. Celui-ci a atteint 2 millions d’euros en 2020 et l’entreprise prévoit une croissance de 30% en 2021.

Pour aller plus loin, Pharmedistore veut devenir plus qu’une marketplace. La startup souhaite évoluer pour se transformer en une plateforme ou les pharmaciens pourront aussi retrouver un ensemble de services digitaux comme la téléconsultation. Elle vise également un développement en Europe avec notamment le Royaume-Uni, la Belgique ou encore l’Italie en ligne de mire.

Bouton retour en haut de la page
[French Tech 120] Comment Pharmedistore a attiré un quart des pharmacies sur sa marketplace BtoB
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media