ActualitéBusinessStartup

Fujitsu sur le point de s’offrir la start-up française RunMyProcess

16 millions. C’est le montant en euros, selon le Nikkei, que devrait dépenser la société japonaise Fujitsu pour faire l’acquisition de la start-up française RunMyProcess.

Fondée en 2007, la jeune pousse édite une plateforme en mode cloud qui permet aux entreprises de gérer une batterie de fonctions clefs sans s’appuyer sur de lourds logiciels. La solution permet notamment aux entrepreneurs de relier leur ERP à leurs solutions collaboratives ou SaaS.

Basée à Paris, RunMyProcess est actuellement dirigée par Matthieu Hug et Eric Mahé. Sur l’exercice 2012, la start-up aurait généré près d’1 million € de CA, contre 400 000 € en 2011.

En juillet 2010, l’entreprise a bouclé un premier tour de table de 1,69 million de $ auprès notamment du fonds Xange Private Equity.

En 2010, Red Herring a placé RunMyProcess parmi les 100 entreprises les plus innovantes en Europe.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Fujitsu sur le point de s’offrir la start-up française RunMyProcess
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse