ActualitéBusinessStartup

Fujitsu sur le point de s’offrir la start-up française RunMyProcess

16 millions. C’est le montant en euros, selon le Nikkei, que devrait dépenser la société japonaise Fujitsu pour faire l’acquisition de la start-up française RunMyProcess.

Fondée en 2007, la jeune pousse édite une plateforme en mode cloud qui permet aux entreprises de gérer une batterie de fonctions clefs sans s’appuyer sur de lourds logiciels. La solution permet notamment aux entrepreneurs de relier leur ERP à leurs solutions collaboratives ou SaaS.

Basée à Paris, RunMyProcess est actuellement dirigée par Matthieu Hug et Eric Mahé. Sur l’exercice 2012, la start-up aurait généré près d’1 million € de CA, contre 400 000 € en 2011.

En juillet 2010, l’entreprise a bouclé un premier tour de table de 1,69 million de $ auprès notamment du fonds Xange Private Equity.

En 2010, Red Herring a placé RunMyProcess parmi les 100 entreprises les plus innovantes en Europe.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Fujitsu sur le point de s’offrir la start-up française RunMyProcess
Défense : structuration progressive autour de l’intégration de l’intelligence artificielle
Coronavirus: comment les entrepreneurs ont-ils fait face à la crise?
Les offres d’emploi de la semaine
[DECODE Exit] Rachat de Chain Accelerator par ON-X, premier exit français en Blockchain
TikTok/Bytedance
Un collectif d’influenceurs TikTok lance une « collab house » à Paris
La technologie au service des startups pour affronter la crise du coronavirus
Copy link