ActualitéBusinessDecode Market, l'émissionPodcastRetail & eCommerceTech

[FW Market] Alibaba, l’histoire d’un mastodonte chinois devenu trop puissant pour Pékin

En partenariat avec eToro

Après l’Amérique du Nord, avec Amazon et Shopify, on vous emmène en Asie dans FrenchWeb Market, rendez-vous mensuel avec notre partenaire eToro. On reste dans l’e-commerce pour vous parler d’un acteur encore assez méconnu du grand public en Europe mais ultra-puissant en Chine. Il s’agit bien évidemment d’Alibaba. Comme Amazon, le groupe chinois a vu sa stratégie de diversification largement validée par le marché lors de la crise du coronavirus. Car si Amazon a Jeff Bezos, Alibaba a Jack Ma. Modèle de réussite dans son pays, l’entrepreneur chinois a donné naissance à un mastodonte dont la puissance exceptionnelle commence à agacer Pékin.

De la lune de miel au divorce, il n’y a parfois qu’une frontière très mince… ou plutôt un discours. En ce qui concerne Alibaba, il s’agit de celui de Jack Ma, son emblématique fondateur, en octobre 2020 à Shanghaï, où il a paru accuser les régulateurs de ne pas comprendre les besoins des consommateurs et d’entraver l’innovation dans le secteur de la FinTech. Dans la foulée, le pouvoir communiste chinois a stoppé in extremis l’entrée en Bourse d’Ant Group, le bras financier d’Alibaba, prévue en double cotation au Star Market de Shanghaï (le «Nasdaq» chinois) et à Hong Kong. Celle-ci devait être la plus grosse de l’histoire (34,4 milliards de dollars, soit 27,4 milliards d’euros). Depuis, Pékin a multiplié les initiatives pour calmer les ardeurs d’Alibaba, à l’image d’une amende pour abus de position dominante de 2,8 milliards de dollars, soit 4% de son chiffre d’affaires 2019.

Après avoir permis à des champions locaux d’émerger, comme Alibaba mais aussi Tencent, Baidu ou encore ByteDance (TikTok), en leur offrant un cadre réglementaire relativement laxiste, le régime communiste a décidé de siffler la fin de la récré…

Décryptage de la trajectoire d’Alibaba avec Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse des marchés chez eToro :


Écouter aussi : Amazon : comment Jeff Bezos a construit un empire qui va bien au-delà de l’e-commerce


eToro a été fondé en 2007 dans le but d’ouvrir les marchés internationaux à tous ceux qui souhaitent investir simplement et en toute transparence. La plateforme a développé une approche originale avec le Copy Trading. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de la plateforme de «copier» les positions prises par un membre d’eToro pour calquer leur stratégie d’investissement sur la leur. Concrètement, lorsque le trader copié réalise une opération sur la plateforme, elle est automatiquement reproduite dans le portefeuille des utilisateurs qui ont choisi de copier ses mouvements. Les traders copiés étant souvent expérimentés, ils permettent d’apporter une réelle expertise aux utilisateurs d’eToro. Comme sur un réseau social, ils échangent ainsi régulièrement avec leur communauté pour expliquer leur stratégie d’investissement.

Le groupe eToro rassemble la plateforme eToro, espace d’investissement et d’échange de multiples actifs financiers, et eToroX, qui gère le portefeuille crypto et la place de marché de l’entreprise. eToro, leader mondial des plateformes de trading social, offre aux particuliers la possibilité d’investir en leur donnant accès à une multitude d’actifs financiers, allant des actions aux matières premières en passant par les crypto-actifs. La communauté d’eToro compte plus de 12 millions de membres enregistrés qui partagent leurs stratégies d’investissement et qui sont libres de suivre les meilleurs d’entre eux. La plateforme eToro permet aux investisseurs d’acheter, de conserver et de vendre des actifs, de suivre la performance de leur portefeuille en temps réel et d’effectuer des transactions très simplement et quand ils le souhaitent.


75 % des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.
Bouton retour en haut de la page
[FW Market] Alibaba, l’histoire d’un mastodonte chinois devenu trop puissant pour Pékin
Huawei mise 8 millions d’euros sur le moteur de recherche français Qwant
Comment des parlementaires américains s’attaquent aux monopoles des GAFA
Le service de livraison français Colis Privé prévoit d’entrer en Bourse sur le marché Euronext
Euro 2021 : la Fédération française de football se lance dans les NFT avec la startup Sorare
Microsoft, Ubisoft, Avatar… focus sur l’E3, le plus grand salon des jeux vidéo au monde
De “petite start-up” à “belle scale-up”: 6 (excellents) conseils pour une start-up… à ne plus suivre pour bien scaler !