ActualitéBusinessEdTechEuropeJeux Video

Gaming Campus ouvre une antenne à Paris

Né sur les bords du Rhône, à Lyon en 2018, Gaming Campus s’étend pour la première fois en France avec l’ouverture d’une antenne à Paris, épicentre de l’écosystème gaming français avec la présence de nombreux studios et d’autres acteurs de premier plan comme le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL). En effet, 41,5% des entreprises du jeu vidéo sont situées en Ile-de-France, selon le Syndicat national du jeu vidéo (SNJV).

Dans ce contexte, il était logique pour Gaming Campus de disposer d’un établissement dans la capitale. «60% des offres d’emplois publiées sur l’AFJV (Agence française pour le jeu vidéo) sont pour des postes en Ile de France. Il me semble donc naturel que les écoles clés du secteur, comme Gaming Campus, s’y implantent», explique Emmanuel Forsans, président de l’AFJV. Même son de cloche chez Ubisoft, l’éditeur de jeux vidéo connu notamment pour sa franchise Assassin’s Creed. «Paris est un bassin d’emploi pour le jeu vidéo. Il est important d’y avoir une antenne de Gaming Campus pour mettre les étudiants au contact des acteurs de l’industrie présents en Ile-de-France, comme Ubisoft», estime Vivien Cauhépé, Live Revenues Manager chez Ubisoft.

L’antenne parisienne de Gaming Campus sera située dans le 19ème arrondissement de Paris. Crédit : Gaming Campus.

Des locaux partagés avec OpenClassrooms

L’antenne parisienne de Gaming Campus sera située dans le 19ème arrondissement de Paris, aux abords de la Cité des sciences et de l’industrie. L’établissement partagera ses locaux avec la start-up française OpenClassrooms, qui développe une plateforme proposant des cours et des formations diplômantes en ligne. Dans un premier temps, Gaming Campus Paris proposera ses écoles G. Tech (école d’informatique) et G. Business (école de commerce) à partir de la rentrée d’octobre 2021.

Avec cette implantation parisienne, la structure éducative créée par Valérie Dmitrovic et Thierry Debarnot, pour former ses étudiants aux différents métiers qui composent l’industrie du jeu vidéo, entend multiplier les synergies avec d’autres villes mondiales du jeu vidéo, comme Montréal, fief d’Ubisoft en Amérique du Nord par exemple. «Gaming Campus Paris est la suite logique du développement de nos écoles. Notre ambition, à terme, est de former chaque année 1 000 étudiants aux métiers du jeu vidéo, et de leur trouver un emploi dans le monde entier», indique Valérie Dmitrovic, co-fondatrice et directrice générale de Gaming Campus, qui compte Alexandre Malsch, le fondateur de Melty, à son board.

Le secteur du jeu vidéo, qui est l’un des grands gagnants de la crise du coronavirus, ne cesse de gagner du terrain. Le marché mondial a progressé de 15% en 2020 pour peser 174,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires, selon les chiffres de Newzoo, analyste mondial du secteur du jeu vidéo et de l’e-sport. Ainsi, il n’est pas étonnant de voir que le jeu Animal Crossing a été le bien culturel le plus vendu en France l’an passé, devant les jeux FIFA 21 et Mario Kart 8, d’après l’institut GfK.

Bouton retour en haut de la page
Gaming Campus ouvre une antenne à Paris
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse