ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fonds

Hopwork, la marketplace des freelances, convainc l’ex-PDG d’Adecco et lève 1,5 million d’euros

Le fonds Isai annonce en ce début de semaine plusieurs investissements. Outre les 6 millions d’euros investis dans la société d’habillages en programmatique Sublime Skinz et celui de 900 000 euros dans Logmatic.io, elle annonce ce mercredi avoir investi 1,5 million d’euros dans Hopwork via son nouveau véhicule baptisé Isai Venture II. Il s’agit du premier deal de ce nouveau fonds doté de 55 millions d’euros.

Hopwork édite une plateforme de mise en relation entre indépendants et entreprises qui revendique 8 000 freelances inscrits. Il s’agit du deuxième tour de table de cette start-up parisienne, qui avait déjà levé 550 000 euros il y a un an auprès d’Olivier Occelli et Antoine Freysz, qui ont depuis regroupé leurs actifs sous le fonds d’amorçage Kerala Ventures.

Plus de détails avec Vincent Huguet, cofondateur de Hopwork:

FrenchWeb: A quoi, précisément, vont servir les fonds levés? 

Vincent Huguet: Cette levée de fonds va nous permettre d’accélérer le rythme de nos recrutements pour les équipes IT/Produit et commerciale. Le marché que nous attaquons est énorme, plus de 100 milliards en Europe, rien que pour le recrutement des freelances. Le marché visé est encore plus important si on considère que notre modèle désintermédie les SSII.

Notre plateforme doit continuer d’être à la fois simple mais très robuste et adaptée aux besoins des clients et freelances. D’autre part, nous sommes sur un marché BtoB, et avoir une force commerciale exceptionnelle (account managers et business developers) pour accompagner nos clients est un facteur de succès important.

Quels sont vos objectifs chiffrés pour 2015 ?

Nous serons à plus de 5 millions d’euros de ventes sur 2015, avec un rythme annuel en fin d’année à plus de 10 millions d’euros. Nous serons 25 salariés en fin d’année et notre objectif est de multiplier nos ventes par 5 sur 2015 vs 2014.

Quels sont les enjeux majeurs sur ce marché en 2015/2016 selon vous ?

Le nombre de freelances a doublé en moins de 10 ans en France, et nous sommes encore en deçà des autres marchés européens, comme le Royaume-Uni où ils sont trois fois plus nombreux. La désintermédiation du marché du « staffing » est amorcée et nous souhaitons être un moteur de cette révolution du travail. Nous souhaitons aussi aider n’importe qui à se lancer en freelance puisque les services proposés par Hopwork aident les freelances à la recherche de clients, sécurisent et accélèrent leurs paiements, les assurent automatiquement (RC Pro) et les libèrent de certaines tâches administratives.

Siège: Paris

Date de création: février 2013, service lancé à l’été 2013

Fondateurs: Vincent Huguet, Hugo Lassiège et Jean-Baptiste Lemée

Effectifs: 12 personnes

CA sur 2014: 1 million d’euros

Photo de Une, de gauche à droite: Hugo Lassiège, Jean-Baptiste Lemée, Vincent Huguet.

Tags

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Hopwork, la marketplace des freelances, convainc l’ex-PDG d’Adecco et lève 1,5 million d’euros
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link