BusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

IA: la startup Incepto lève 5,6 millions d’euros pour développer l’imagerie médicale

Incepto, startup spécialisée dans l’imagerie médicale, engrange pour sa première levée de fonds 5,6 millions d’euros auprès d’AXA Venture Partners, du fonds Patient Autonome de Bpifrance et de Cap Décisif. 

Lancé en 2018 par Gaspard d’AssigniesFlorence Moreau et Antoine Jomier, Incepto développe une solution d’imagerie médicale (radiographies, scanners, échographies ou encore IRM) basée sur l’intelligence artificielle. La startup a pour objectif de dépister rapidement le cancer ou les maladies cardio-vasculaires et neuro-dégénaratives grâce à sa solution. Elle vise également à accompagner les médecins et radiologues dans la gestion des données à analyser. 

Incepto propose ainsi une plateforme d’abonnement pour les médecins et hôpitaux qui leur permet d’accéder à sa solution. Si dix centres médicaux et cliniques sont clients, la startup espère en compter 35 en France d’ici 2020.

Incepto : les données clés

Fondateurs : Gaspard d’AssigniesFlorence Moreau et Antoine Jomier, Incepto
Création :
2018
Siège social : Paris
Secteur :
 E-Santé
Marché : solution d’imagerie médicale basée sur l’IA 


Financement : 5,6 millions d’euros en septembre 2019 auprès d’AXA Venture Partners, du fonds Patient Autonome de Bpifrance et de Cap Décisif. 

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
IA: la startup Incepto lève 5,6 millions d’euros pour développer l’imagerie médicale
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Cloud: Renault choisit Google pour mieux exploiter ses données industrielles
Facebook: des « décisions problématiques et déchirantes » sur les droits civiques
Copy link