AsieFinTech

La vérité sur…Le secteur des Fintech VS les banques traditionnelles

La semaine Spéciale Fintech sur Frenchweb.fr

 

Porté par des annonces de levées de fonds records, comme par exemple Ant Financial qui a levé 4,5 milliards de dollars, on a tendance à considérer le secteur des Fintech sous l'angle du «boum économique». Mais qu'en est-il réellement d'un point de vue plus macro-économique? Frenchweb propose de confronter les données, afin de comparer le poids réel du secteur des Fintech, appartenant à ce que l'on décrit souvent comme «le nouveau monde», avec le secteur bancaire traditionnel.

Aussi, force est de constater, qu'en confrontant le montant des fonds levés en 2015 par les Fintech, avec les recettes annuelles des grandes banques figurant dans le Top 5 mondial selon Forbes telles qu'ICBC (groupe chinois), JP Morgan Chase et Bank of America, la place des Fintech est toute relative. Pour compléter cette analyse, il conviendrait de néanmoins comparer ces données aux chiffre d'affaires des Fintech, ainsi qu'avec leur profitabilité. Or, entreprises récentes, celles-ci communiquent peu ces données aujourd'hui. 

Si les Fintech attirent l'intérêt des investisseurs, elles sont encore loin des niveaux atteints par les banques traditionnelles.

> Retrouvez cette semaine l'analyse du marché des Fintech par Frenchweb

(en dollars)

fintech-vs-2

tephanie-hospital-2016-oneragtime«La comparaison est intéressante, cela permet de remettre les chiffres en perspective, et cela fait du bien. Il ne faut pas oublier qu'à la différence des télécoms, il existe des barrières à l'entrée sur le marché des Fintech; les banques n'ont donc pas de raison de trembler. 

On s'enthousiasme des levées de fonds réalisées par des Fintech, alors qu'on voit bien que le jour où les banques le décideront, elles pourront investir massivement dans le secteur. Une entreprise dans la Fintech qui souhaite se développer a d'ailleurs tout intérêt à s'adosser à une grosse banque.»

 

LIRE aussi: Fintech: 50 milliards de dollars levés en 5 ans, dont la moitié en 2015Fintech, risque systémique pour la finance mondiale ?

Retrouvez le premier épisode de la série: La vérité sur… le secteur de la FoodTech vs. les géants de l’agroalimentaire

Pour article3

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Un commentaire

La vérité sur…Le secteur des Fintech VS les banques traditionnelles
FinTech : la startup suédoise Tink s’offre Eurobits Technologies pour 15,5 millions d’euros
« Par temps de crise comme de croissance, les aides publiques sont une arme de financement massif pour les entrepreneurs »
Comment le Lyonnais Digital Virgo tisse sa toile à l’international dans le paiement mobile
FinTech : Pixpay, la néobanque des ados, lève 8 millions d’euros pour s’étendre en Europe
FinTech: Alma lève 12,5 millions d’euros pour surfer sur la vague du paiement en plusieurs fois
[DECODE FinTech] ZenGo lance Savings, qui offre l’accès à des produits d’épargne à taux variable
Copy link