ActualitéBusinessFonds d'investissementInvestissementsTech

Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France

Le fonds d’investissement White Star Capital, qui finance des entreprises de la French Tech depuis 2017, lève 500 millions de dollars, notamment pour son nouveau véhicule d’investissement. 360 millions de dollars seront en effet destinés à l’approvisionnement du « Fonds III », dépassant son objectif initial de 300 millions. White Star annonce également l’ouverture d’un nouveau bureau à Singapour.

Les investisseurs du fonds comprennent des institutionnels, des entreprises et des fonds souverains situés aux États-Unis, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, à Monaco, à Guernesey, au Canada, au Japon et en Corée du Sud. Des entrepreneurs ont également participé au tour de table, à l’instar de Roger Hassan (ex-CEO d’Echo et ex-COO de Tier Mobility), Etienne Lacroix (CEO et fondateur de Vention), ou encore Michael Wystrach et Carter Comstock (les fondateurs de Freshly, vendu à Nestlé).

Financer les startups en quête d’expansion internationale

L’objectif annoncé du fonds est de financer les startups en quête d’expansion internationale. Concrètement, White Star Capital investira à partir de la série A entre 5 et 15 millions d’euros dans une quinzaine de startups en Europe, Amérique du Nord et Asie. Le fonds cible en particulier les projets liés à l’intelligence artificielle, l’e-santé, la FinTech, la FoodTech, le « future of work », les technologies industrielles, la robotique, la mobilité et le bien-être. Ce troisième fonds a déjà financé plusieurs startups, à l’instar de 900.Care (France), Finn.auto (Allemagne), Percent (États-Unis.), Flash Coffee (Singapour), Novisto (Canada) ou encore Numan (Royaume-Uni).

« Notre philosophie a toujours été de nous associer à des fondateurs aux ambitions mondiales en s’appuyant sur notre réseau de partenaires étendu et à notre expertise régionale à travers neuf sites en Europe, en Amérique du Nord et en Asie », souligne Éric Martineau-Fortin, fondateur et Managing Partner de White Star Capital. « Avec l’ouverture d’un bureau à Singapour, la société a consolidé sa position de partenaire de choix pour les fondateurs qui créent des entreprises d’envergure mondiale. »

Investir dans des projets français

Le fonds basé à New York a permis à 5 licornes d’émerger depuis sa création, il y a sept ans. Lancé par Christian Hernandez, Eric Martineau-Fortin et Jean-Francois Marcoux, White Star Capital a permis la réalisation de 10 exits et deux introductions en Bourse, dont la récente IPO de la Medtech québécoise Dialogue. Le fonds ambitionne notamment d’investir dans des projets français, puisqu’il projette de déployer 50 à 100 millions de dollars dans l’Hexagone dans les trois prochaines années. À travers son équipe de 6 professionnels, White Star a récemment investi dans 900.care, Multis et Paraswap en France.

Le fonds soutient également des entreprises françaises en forte croissance comme Meero, Klaxoon et Mindsay, ainsi que de startups internationales telle que Tier Mobility, qui vient de lever 200 millions de dollars en série D. White Star Capital annonce également la nomination de Patricia Barbizet, ancienne directrice générale du Groupe Artémis, et présidente de sa propre société d’investissement, Temaris & Associés, au poste de Présidente du Conseil d’Administration.

Bouton retour en haut de la page
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés