A la uneComEuropeMediaStart'inPost

«Le jour où l’on a compris que nous étions assez bons pour vendre en B2B»

Frenchweb vous propose de découvrir une série de portraits de jeunes entreprises innovantes des secteurs du commerce, de la sécurité numérique et des objets connectés. Cette semaine, Mention, plateforme de media monitoring/ veille média avec Matthieu Vaxelaire, CEO.

mention-matthieu-vaxelaire

 

Frenchweb : Quelle est la promesse de Mention ?

Matthieu Vaxelaire, CEO : Mention est un outils de veille média sur le Web et les réseaux sociaux. Souvent, on nous compare à la fonctionnalité « Google Alerts », mais dans une version survitaminée, car l'outil est plus puissant. Il permet en effet aux entreprises de savoir immédiatement lorsque l'on parle d'elle sur le Web et les réseaux sociaux, et ce, en temps réel. 

Racontez-nous votre aventure start-up (vos difficultés, vos succès, vos doutes, etc.) ?

L'histoire de Mention est intéressante et, pour nous, riche d'enseignements. Lancé il y a plus de trois ans, Mention s’adressait d'abord au marché B2C; c'est-à-dire au consommateur final. Il était la principale source de revenu de l’entreprise. Pour attirer cette cible, nous avions opté pour un business model freemium. En effet, tout le monde avait gratuitement accès au software et à l'application. Seuls les utilisateurs qui voulaient profiter de fonctionnalités avancées étaient amenés à payer. Nous avions choisi le même modèle qu’un Evernote ou qu’un Dropbox.

Cette stratégie a très bien fonctionné. Nous avons très rapidement atteint 50 000, et 100 000 utilisateurs. Il y a un peu plus d’un an, nous avons atteint même les 150 000 utilisateurs. Au-delà de cette bonne performance, nous avons remarqué que des grandes entreprises telles Facebook, Twitter, Microsoft, Spotify commençaient à s’inscrire chez nous. C’est à ce moment-là que nous avons compris que nos solutions étaient devenues suffisamment attractives pour être directement vendues sur le marché B2B.

Ainsi, il y a un an, nous avons opéré un tournant dans notre stratégie qui, en réalité, ne s'est pas vu de l'extérieur. Ce tournant s'est surtout concrétisé en interne. Nous avons repositionné Mention comme une solution pour les TPE/PME, afin d’offrir à chaque entreprise un outil clé en main de suivi de sa e-réputation. Certes, nous nous adressons pas aux grands comptes. Nous avons voulu répondre avant tout aux besoins de nos clients-types. Nous avons certes mentionnées de grands comptes précédemment, mais  seulement pour expliquer notre cheminement.

Nous sommes donc passé sur le marché du B2B avec une validation en interne et depuis, notre start-up n’a jamais aussi bien grandi ! Clairement, nous sommes dans une phase très excitante. Nous allons dans la bonne direction, et c’est ce qui explique que l’équipe grandit énergiquement. Nous étions 12 il y a un an; nous serons prochainement 25 en comptant nos équipes à New York.

Quels sont vos objectifs à moyen terme ?

Nous voulons devenir la solution de référence pour toutes les TPE/PME, dans le monde  pour le media monitoring, c’est-à-dire de la veille media. Leur permettre d’être au courant dès que l’on parle d’elles, de leurs concurrents, ou de n’importe quel mot-clé qu’elles auront renseigné dans le système. 

C’est un peu le parcours du combattant, et ce n’est pas un long fleuve tranquille pour y arriver. Nous avions lancé au départ un business model freemium qui a bien fonctionné, mais nous avons vu ses limites sur le marché du prosumer. Nous avons donc fait un « pivot » vers le monde du B2B, qui semble être prometteur pour nous ouvrir sur le monde (et notamment aux Etats-Unis); une étape essentielle dans notre développement.  Nous avons donc su s’adapter notre solution au marché et capter ses atouts et ses limites afin ainsi de faire évoluer notre promesse.  

 Si vous avez un conseil à donner aux start-up, que leur diriez-vous ?

Que le meilleur moyen d’apprendre c’est de faire. C’est donc en faisant que l’on peut savoir ce qui fonctionne ou pas. Et c’est le meilleur moyen d’avancer ! 

[tabs]

[tab title= » Données clés « ]

Siège social : Paris

Date de création :  Mars 2012

Fondateur : Matthieu Vaxelaire

Effectif : 25 salariés

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »L’avis de Hugues Hansen, DG de Start’inPost »]

Capture d’écran 2015-05-11 à 12.17.25«La start-up Mention prouve qu’il est possible de concurrencer directement les GAFA et ce, avec succès. En effet, Mention se positionne en concurrent direct de Google Alerts, le service de Google lancé depuis plusieurs années mais sans évolution majeure récente. La start-up a réussi à identifier une opportunité et elle a su la saisir pour proposer un meilleur produit, plus souple et répondant plus efficacement aux besoins du marché. Ainsi même les GAFA peuvent être challengés par des start-up françaises, bourrées de dynamisme et d’entrain, particulièrement sur des solutions qui ne sont pas au cœur de leur métier.

Par ailleurs, parti initialement sur le modèle freemium en B2C, Mention, a très vite identifié une demande sur le marché B2B – notamment avec l’inscription de grands comptes – et a élargi son offre en proposant des fonctionnalités avancées de media monitoring. A destination des entreprises qui ont une capacité de financement plus importante que le consommateur final, ce service permet à la start-up de solidifier son business model et de viser à accélérer son développement international.»

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Start’inPost en bref »]

Start-inPost-logo

Start’inPost est un programme d’accompagnement pour start-up. Il se déroule de manière intensive sur un an et a pour objectifs à la fois de raccourcir le « time to market » et de mettre la start-up dans les meilleures conditions pour développer son activité ou son projet.

Pour contacter Start'inPost, rendez-vous sur Twitter : @startinpost

Plus d'informations à propos de Start'inPost :
Contact : Start'inPost
Site Web : startinpost.com

[/tab]

[/tabs]

[Contenu réalisé en partenariat avec Start’inPost, accélérateur du Groupe La Poste]

  

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This