BusinessLes Experts

L’ERP face au défi de l’Internet des objets

L'Internet des objets est un phénomène récent, et de très grande ampleur. Il est probable que beaucoup d'entreprises n'ont pas pris conscience de la portée de cette évolution, et pensent peut-être encore qu'elles ne seront pas impactées. C'est très certainement une erreur.

Toutes les entreprises, notamment celles évoluant dans le domaine de l'industrie, verront leur technologie, leur organisation et probablement leur stratégie modifiées par l'irruption des objets connectés intelligents. C'est ce que prédit notamment Michael E. Porter, dans un dossier de la Harvard Business Review intitulé «How smart connected products are transforming companies».

Face à cette déferlante IoT, un outil sera notamment sollicité et devra faire preuve de nouvelles capacités: l'ERP.

L'Internet des objets, une opportunité mais aussi un défi

L'Internet des objets (ou IoT en anglais, Internet of Things) est souvent vite assimilé à l'arrivée de gadgets connectés sur les étals des magasins pour Noël. C'est en effet sa conséquence la plus médiatique, avec notamment les bracelets connectés pour mesurer son activité physique ou encore les montres (qui ne semblent d'ailleurs pas rencontrer le succès escompté). Mais l'IoT ne se réduit pas à cette «déclinaison» grand public. Il comporte aussi un volet destiné aux entreprises et qui sera en volume tout aussi important à terme.

D'ailleurs, ces deux facettes de l'IoT sont susceptibles d'avoir un impact simultané et lourd sur les organisations. Une entreprise pourra ainsi être tout à la fois utilisatrice d'objets connectés intelligents (par exemple, des machines outils, qui sont désormais capables de transmettre des informations sur leur état d'usure et gérer une partie de leur maintenance), et productrice de ces mêmes objets intelligents connectés en ajoutant à des produits existants une dimension de connectivité, en liaison éventuelle avec des applications téléchargeables proposés à ses clients.

Dans les deux cas, il faudra pourvoir gérer (et l'on peut presque dire «digérer»), d'énormes quantités de données nouvelles, riches au demeurant, mais qui n'auront de valeur que si elles sont validées, triées, traitées, sauvegardées, comparées et exploitées. D'où l'importance de disposer d'un logiciel ERP capable d'un telle prouesse.

Un contexte en pleine révolution

Une récente enquête d’IDC montre que les deux tiers des entreprises interrogées prévoient d’investir dans l'IoT. Soit pour l’extension d’une solution existante, soit pour une création ex-nihilo. Elle révèle également que 75% des répondants ont déjà un budget alloué pour investir dans l’IoT. IDC prévoit ainsi qu'en 2020 les entreprises du monde entier vont investir près de 1,5 Milliard de dollars dans l’Internet des Objets.

Par ailleurs, Gartner prévoit qu'à ce même horizon 2020, ce sont 21 milliards d'objets connectés intelligents qui seront en circulation, chiffre qui pourrait bien se révéler plus important.

Comme on le voit, il sera difficile d'échapper au phénomène et peut-être d'ailleurs vaudra t'il mieux ne pas y échapper, puisque cela signifierait pour une entreprise passer à côté d'une révolution inéluctable.

Dans ce contexte, il faut, pour les D.S.I. et les décideurs, se préparer à intégrer de nouvelles technologies ou à modifier celles existantes. Michael Porter, dans l'étude de la HBR, liste ainsi la pile technologique qui devrait être maitrisée par les entreprises. Elle comprend notamment: la partie «hardware» du produit, la partie «software», la communication réseau, les applications en ligne, le moteur analytique, la plateforme d'application, la gestion des données.

Mais il faudra aussi maitriser certains aspects extérieurs au produit, indispensables à son exploitation. A savoir: les systèmes d'identification et de sécurité, les sources d'informations externes, et au final l'intégration avec les systèmes d'information de l'entreprise

Donc, les outils qui interfacent les données fournies par les objets connectés intelligents avec le cœur du S.I. de l'entreprise: l'ERP.

L'ERP restera au cœur de l'intégration et du traitement des données

Sans une planification minutieuse, un système ERP pourra vite se trouver étranglé par les millions (voire les milliards) de nouvelles données générées par l'IoT, dont chacune doit être ouverte, évaluée et stockée.

Il peut être temps de commencer à penser à l'impact de l'IoT, et à vous y préparer. Certaines entreprises vont constater qu'une simple extension de leurs capacités les dotera d'une infrastructure suffisante pour gérer les nouveaux flux de données. D'autres se rendront compte qu'elles doivent modifier profondément leurs infrastructures IT.

Nous ne nous hasarderons pas ici à donner des conseils forcément «génériques», car il existe une multitude de cas différents à gérer selon votre activité et votre contexte.

Mais il serait souhaitable que chaque organisation, et notamment les entreprises industrielles commence à étudier les moyens de profiter, le plus efficacement, du phénomène «Internet des Objets».

thomas-cattelain-silog-2016Thomas Cattelain est responsable des ventes chez Silog. Il est expert marketing, notamment en inbound marketing.

De formation commerciale, il a mis en place un service marketing et communication chez SIlog. Il est aujourd’hui en charge d’aligner les ventes et le marketing afin de remonter des leads chauds. Il pilote la production de contenus ainsi que le suivi CRM. 

 

Lire aussi: IoT: 5 prédictions qui vont transformer le marché européen dès 2016

Tags

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

Share This