ManagementMarketing & Communication

[Livre] « Bien gérer sa réputation sur Internet »

« Bien gérer sa réputation sur Internet » chez Dunod est l’oeuvre de trois jeunes diplômés de Télécom Ecole de Management : Anthony Babkine, Mounira Hamdi et Nabila Moumen. Paru la semaine dernière, il se veut un mode d’emploi sur la réputation personnelle à travers le web et les réseaux sociaux.

Illustré d’astuces, témoignages de recruteurs et d’experts du 2.0, il s’adresse aussi bien aux jeunes diplômés et professionnels qu’à un public plus large. Il est préfacé par Christine Balagué, professeur de e-marketing à Télécom Ecole de Management et auteur de nombreux ouvrages sur les réseaux sociaux dont « Facebook, Twitter et les autres » Ed Pearson. Les trois auteurs, également à l’origine du site Ma-ereputation.com :

  • Anthony Babkine – Spécialiste de la communication online et offline et du marketing 2.0. Il enseigne en formations d’études supérieures.
  • Mounira Hamdi – Exerce dans les domaines de la communication, du marketing et du référencement.
  • Nabila Moumen – Chargée de marketing numérique et coordinatrice internationale. Elle est blogueuse et spécialisée dans la gestion de projets digitaux.

Entretien avec Anthony Babkine, autour du bar de FrenchWeb

MAJTélécom école de management vient de créer la première chaire de recherche sur les réseaux sociaux, soutenue par des entreprises comme La Poste, Pages jaunes, Danone… Elle est dirigée par Christine Balagué. Son budget : près de 1M € sur trois ans.

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Livre] « Bien gérer sa réputation sur Internet »
Brand content : Getfluence lève 5 millions d’euros
Happydemics
Études d’opinion: regards croisés sur un marché en pleine évolution
Favikon
Influence Marketing : Favikon lève 500 000 euros pour noter les influenceurs
Pourquoi la Cnil inflige-t-elle des amendes de 100 et 35 millions d’euros à Google et Amazon?
Face à un modèle publicitaire contraignant, comment les créateurs de contenus se réinventent
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners