A la uneDistributionMediaParisStartupStartup Channel

Parisianist, le pure player qui défie les guides historiques

Plus de 19 millions de touristes internationaux ont visité la région Paris Ile-de-France l’an passé, selon Comité Régional du Tourisme. Autant de visiteurs qui ont besoin de préparer en mont leur voyage. C’est justement à ce besoin que tente de répondre Parisianist, une start-up qui édite un guide en ligne. Disponible en anglais, en français et en chinois, le site regroupe les informations essentielles : ce qu’il faut voir ou faire, les adresses pour boire un verre et manger, ou même où aller chiner. Avec une devise : «les touristes veulent vivre le Paris des Parisiens», explique à Frenchweb Sedrik Allani, le fondateur.

«Nous avons voulu être différents sur trois points. Tout d’abord, nous sélectionnons le meilleur de Paris. Référencer 2 000 restaurants ne sert à rien, il faut avoir les 100 plus utiles. Aussi, les contenus doivent être premium, ce qui signifie que ce sont des experts locaux qui fournissent eux-mêmes les contenus. Enfin, le service est gratuit, à la fois pour les utilisateurs et les professionnels référencés», poursuit-il. Petit bémol, aucune application mobile n’est encore disponible. La société va cependant bientôt en proposer une pour accompagner les voyageurs dans leur poche.

Vente de contenus et de services

Pour financer cette gratuité, l’entreprise a développé trois axes de monétisation : la commercialisation d’espaces publicitaires, la vente de contenus pour d’autres acteurs du tourisme et, depuis peu, la réservation directe de produits et de services sur le site, comme l’achat d’un ticket de musée par exemple.

La start-up doit cependant affronter la concurrence d’autres acteurs. Si les traditionnels guides papier de voyages se vendent encore, et ont lancé leurs propres applications mobiles, d’autres start-up comme The Tourist in Paris tentent elles aussi de percer sur ce créneau… Plus de détails avec Sedrik Allani le fondateur.


[tabs]

[tab title= »Parisianist: les données clés »]

Fondateurs : Sedrik Allani (président), Michyl Culos (directrice marketing) et Florian Craanen (directeur de la rédaction)

Date de création : décembre 2013

Siège social : Paris

Financement : investissement fondateurs, et love money (150 000 euros)

Effectif : 7 employés

[/tab]

[/tabs]

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

6 thoughts on “Parisianist, le pure player qui défie les guides historiques”

  1. Rien de nouveau… Encore une start-up qui essaye de faire croire qu’elle apporte un concept innovant au monde du Local alors qu’elle ne fait que copier ce qui existe déjà… Merci « Parisianist »… La plupart des guides aujourd’hui se concentrent déjà sur les meilleures adresses, recommandées par des locaux, avec une vocation « d’inspirer » les voyageurs .. Il ne suffit donc pas de prendre un air sérieux pour se démarquer de la concurrence ;-)

    1. Bonjour Fousquet. Je ne vois pas à quels guides vous faites référence quand vous dites « la plupart des guides aujourd’hui ». Je ne connais pas d’autres guides destinés aux touristes qui sont sur notre modèle. Je serais ravis que vous puissiez me les indiquer. Sinon pour l’air « sérieux », je reconnais que je suis très loin d’être un comique. J’aurais aimé pourtant ;)
      S

  2. Effectivement le pivot s’impose. Par contre, je ne suis pas certain que vendre des billets soit révolutionnaire. L’histoire est sympa mais on se demande un peu où se trouve la nouveauté. Bon courage les gars…

    1. Bonjour Bertrand. Je suis d’accord avec vous, vendre des billets n’est pas révolutionnaire. En revanche, nous sommes à quelques semaines de mettre en ligne un algorithme de personnalisation de voyage afin que le guide Parisianist puisse s’adapter à votre profil. Puis nous vous donnerons la possibilité de réserver en ligne. De toute manière notre but n’est pas d’être « révolutionnaire », notre but est d’être utile. Je vous remercie pour votre remarque et serais ravi d’en discuter davantage avec vous. Je vous souhaite une excellente journée.
      S

  3. Bonjour Sedrik,
    Je trouve votre projet très intéressant. Je suis occasionnellement hôte airbnb et vos services me semblent très adaptés aux touristes souvent un peu perdus avec leurs guides papier foisonnant d’informations.
    Si vous avez l’occasion j’aimerais vous en parler, expérience et cas concrets à l’appui.
    Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This