Retail & eCommerce

Pixmania ferme ses magasins en France

Le spécialiste de la vente d’objets électroniques en ligne a annoncé hier qu’il avait fermé ses 10 boutiques françaises samedi dernier et qu’il comptait cesser son activité dans 12 des 26 autres pays européens où il était présent, rapporte l’AFP.

pixmania

Détenu à 99% par le groupe Dixon, le pure player Pixmania avait entrepris relativement tôt une démarche de mix-commerce avec ses boutiques physiques. Dès le mois de janvier dernier, le site marchand avait toutefois déjà procédé à la fermeture de quelques unes de ses boutiques dans différents pays européens.

Ce dispositif est impulsé par la stratégie déployée par le groupe Dixon qui souhaite ramener le site marchand à des bases solides.

Fondé en 2000, le pure player emploie près d’un millier de collaborateurs dans le monde. En France, un plan social doit être mis en place pour les 150 personnes employées dans les magasins de la filiale.

Pour rappel, en 2012 le CA de Pixmania a enregistré un recul de 10% pour s’établir à 843M € avec une perte de 25M €.

Retrouvez l’interview de Jean-Emile Rosenblum

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Normal, quand on commande un simple aspirateur et qu’ils sont incapables de vous le livrer parce que c’est un peu compliqué, juste prendre un num de téléphone… moi je suis pas surpris…

Bouton retour en haut de la page
Pixmania ferme ses magasins en France
Potions
E-commerce: Potions lève 1,3 million d’euros auprès de Side Capital pour sa solution sans-cookies
Comment Sidetrade s’est imposé comme l’une des références mondiales du cycle order-to-cash
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
Alibaba minimise son amende de 2,3 milliards d’euros et flambe en Bourse
Global Founders Capital, Kima Ventures et Roxanne Varza (Station F) investissent dans la startup Onepilot