ActualitéMedia

Presse : le digital apporte 38% de l’audience des titres français

Les Français hyper-connectés sont les plus grands consommateurs de presse papier.

33,9 millions de Français lisent chaque jour un titre de presse, soit 66% de la population, selon les résultats publiés Audipresse qui a réalisé une étude sur le sujet. « Chaque mois 58,4% des français consultent au minimum un site Internet, un site mobile ou une application mobile de presse » ajoute également l’institut qui précise que toutes les tranches d’âges sont touchées par le digital. Fait important, les Français hyper-connectés – c’est à dire possesseurs d’un ordinateur, d’une tablette et d’un smartphone – sont les plus gros consommateurs de presse papier.

graphSi les 15 à 49 ans sont  les plus friands de presse digitale (avec des pourcentage de lecteurs oscillants entre 70% et 74% selon les catégories), seuls les 50 ans et plus ne sollicitent que minoritairement les lectures sur les supports numériques (43% en numérique).

« La lecture papier reste bien entendu majoritaire : en moyenne elle représente 61% des lectures d’une marque de presse. Au sein du digital l’accès à des sites ou appli mobiles représente 22% des lectures ». Toutefois, les lectures digitales permettent aux marque de presse un apport d’audience de +38% selon Audipresse.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Presse : le digital apporte 38% de l’audience des titres français
Mobilité: Renault, Atos, Dassault, STMicroelectronics et Thales unissent leurs recherches
VTC: Didi Chuxing lève 1,5 milliard de dollars en dette avant son IPO
[Silicon Carne] Faut-il lever pour réussir ?
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise