L'Audace

« Rescapée d’une vie de souffrance, grâce à l’école, j’ai eu la vie que j’ai choisie » : Aissatou Diakhate (Xpelise)

Un podcast réalisé en partenariat avec la French Tech

Découvrez l’Episode 7 du podcast L’Audace, réalisé en partenariat avec la French Tech, afin de vous faire découvrir des clefs pour accueillir, financer, manager et encourager les talents aux profils atypiques.

Nous réalisons un focus sur la thématique du réseau. Comment se créer un réseau lorsqu’on en a aucun de base ? Comment le développer et l’entretenir ? A quel point avoir un réseau a un impact sur la réussite de son entreprise ?

Aissatou Diakhate est fondatrice de Xpelise, une start-up qui propose des solutions numériques pour améliorer la marque employeur. Cette lauréate French Tech Tremplin Bordeaux revient sur son parcours du Sénégal à la Nouvelle Aquitaine et comment elle a réussi à créer son propre réseau.

Amandine Tignone a cofondé Expire et développe un test respiratoire connecté pour l’appareil digestif. Membre de la French tech In the Alps, cette entrepreneuse de 25 ans nous donne des clefs pour développer son réseau sans connaissance préalable de l’écosystème entrepreneurial.

Vous pouvez écouter l’émission L’Audace sur Apple Podcast, SpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Laetitia Lienhard

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
« Rescapée d’une vie de souffrance, grâce à l’école, j’ai eu la vie que j’ai choisie » : Aissatou Diakhate (Xpelise)
« Sans Les Déterminés, je n’aurais jamais pu développer autant mon réseau » : Ahmadou Saitouli CEO de Lab4up
« L’échec est difficile à accepter car on a l’impression de décevoir » : Ismaël Nzouetom d’i-Dispo
Machavia Pichet, sans diplôme et manager chez Blablacar
« Des Business Angels ont refusé de nous financer à cause de notre parcours » Thomas Lafosse, Machinarium
Soraya Jaber : « Je ne me sentais pas légitime en tant que femme CEO aussi jeune »
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »