SellsyTech

Sellsy mise sur le bien-être de ses collaborateurs pour optimiser la gestion des ventes de ses clients

Loin de l’effervescence de l’écosystème parisien, Sellsy a opté pour un cadre plus apaisé sur les bords de l’Atlantique, à La Rochelle. Née en 2009 sous l’impulsion d’Alain Mevellec et Frédéric Coulais, la start-up, qui développe une solution logicielle pour aider les entreprises à optimiser la gestion de leurs ventes, connaît une croissance fulgurante depuis ses débuts. A ce jour, Sellsy revendique ainsi plus de 15 000 utilisateurs.

Cette bonne santé de la société rochelaise est avant tout à mettre au crédit d’un climat entrepreneurial qui fait la part belle au bien-être des employés. En effet, l’entreprise, étendue sur 600 mètres carrés, leur offre de nombreuses opportunités pour s’épanouir pleinement dans leur travail. «Lorsque je dis à beaucoup de chefs d’entreprise qu’on a un baby-foot, une belle gamme de Nerf ou encore une salle de sport, tout le monde pense que nos salariés ne travaillent pas. Pourtant, c’est l’effet inverse», note Frédéric Coulais, co-fondateur et président de Sellsy.

Cette ambiance détendue a permis à la société de grandir et de renforcer sa gamme de services à destination de ses clients pour améliorer leur accompagnement. «Au départ, nous avions conçu un très simple système de facturation. Aujourd’hui, nous développons vraiment une solution modulable qui permet de s’adapter à divers scénarios d’entreprises de plus en plus grosses», explique Alain Mevellec, co-fondateur et directeur général de Sellsy.

Tags

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Sellsy mise sur le bien-être de ses collaborateurs pour optimiser la gestion des ventes de ses clients
E-sport: après le confinement, le cyclisme virtuel tente de faire perdurer l’engouement
SoLocal (ex-Pages jaunes) demande un prêt de l’État en urgence
RGPD: pour l’UE, des progrès sont nécessaires pour accompagner les PME
Protection des données : Jumbo Privacy, la startup de Pierre Valade, lève 8 millions de dollars
Pourquoi la Banque centrale du Brésil bloque le projet de paiement via WhatsApp
Instagram
Face à TikTok, Instagram va tester sa fonctionnalité Reels en France et en Allemagne
Copy link