InvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

[Série C] Seconde main : Selency lève 35 millions d’euros pour lancer son application mobile

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Près de 9 jeunes sur 10 déclarent avoir déjà acheté des produits de seconde main, et près d’un tiers d’entre eux a l’intention d’accroître ce mode d’achat, selon un sondage réalisé par l’Ifop. Face aux nouvelles attentes des consommateurs, sensibles au recyclage et aux thèmes écologiques, les marketplaces de seconde main gagnent en puissance.

Sur ce marché, la startup française Selency (ex-BrocanteLab) déploie depuis 2014 une plateforme de brocante en ligne, en connectant vendeurs professionnels (antiquaires, brocanteurs…) et utilisateurs à la recherche de meubles et d’objets de décoration d’occasion. Afin d’accélérer en Europe et de lancer une application, Selency lève 35 millions d’euros auprès de Creadev, société de gestion evergreen contrôlée par la famille Mulliez, et de ses investisseurs historiques Accel et OLX. Pour rappel, la startup avait levé 15 millions d’euros en 2018.

Lancée par Charlotte Cadé et Maxime Brousse, la marketplace de meubles et d’objets de décoration d’occasion entend répondre aux nouvelles attentes des consommateurs, en particulier des jeunes générations, conscientes de l’impact de leur consommation sur l’environnement. «On propose une nouvelle ère de l’achat déco online : fast decoration mais 100% green», commente Charlotte Cadé. Selency revendique à ce jour 2,5 millions de visiteurs par mois.

Un virage BtoB ?

Avec le lancement de son application, Selency rêve de voir plus grand et de toucher un maximum d’utilisateurs, en France et en Europe. Si la startup s’adresse historiquement aux particuliers, elle touche de plus en plus d’entreprises qui ont recours à la seconde main pour meubler leurs locaux. La tendance des meubles d’occasion pourrait suivre celle de la mode d’occasion, de plus en plus plébiscitée en Europe.

En 2020, 30% des Français ont réalisé un achat dans la mode d’occasion, selon une enquête réalisée par Kantar, ce qui représente 15,1 millions d’acheteurs pour le marché textile de la seconde main. Si le marché européen de la seconde main est actuellement dominé par le géant lituanien Vinted, dont la valorisation est estimée à 3,5 milliards d’euros, les acteurs français démontrent une forte résistance, à l’instar de Vestiaire Collective, spécialiste de la vente en ligne de vêtements de luxe d’occasion, valorisé à plus d’un milliard d’euros depuis mars 2021. Sur le marché de la vente d’occasion, l’un des principaux acteurs reste Back Market, le spécialiste de la vente de produits électroniques reconditionnés, qui a atteint les 5,1 milliards d’euros en janvier 2022.

Bouton retour en haut de la page
[Série C] Seconde main : Selency lève 35 millions d’euros pour lancer son application mobile
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
[Série A] Staffing : Whoz lève 25 millions d’euros auprès de PSG Equity
HR Path lève 225 millions d’euros, dont la moitié en fonds propres
[Série A] Blockchain : Arianee lève 20 millions d’euros auprès de Tiger Global
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media