Amérique du nordAsieBusinessEuropeMarketing & CommunicationTech

Shapr lève 4 millions de dollars pour devenir le «Tinder» des professionnels

  • Ce nouveau tour de table de Shapr, application mobile de networking, doit permettre à la start-up new-yorkaise de consolider sa position sur le marché américain.
     
  • L'application revendique 80% de ses utilisateurs aux États-Unis.

 

Le montant

La start-up new-yorkaise Shapr, qui développe une application mobile de networking, a bouclé un tour de table de 4 millions de dollars auprès d’investisseurs privés. Parmi eux, Sébastien Forest, fondateur d’AlloResto, Jean-Romain Lhomme, ancien dirigeant de Colony Capital Europe, ou encore Frédéric Mazzella et Nicolas Brusson, fondateurs de BlaBlaCar, ont pris part à cette opération. En janvier 2015, Shapr avait levé 3 millions de dollars.

Le marché

Fondée en 2014 par Jonathan Rogez, Vincent Bobin, Thomas Bouttefort, Ludovic Huraux et Cyril Ferey, Shapr a conçu une application mobile pour mettre en relation des professionnels en fonction de leurs intérêts. 

La plateforme repose sur un algorithme de suggestion qui permet de proposer chaque jour une sélection personnalisée d’une quinzaine de personnes aux membres de Shapr. Pour mettre en relation les professionnels, l’application prend en compte la position géographique, les centres d’intérêt et les expériences professionnelles des utilisateurs pour leur proposer des profils susceptibles de les intéresser.

Principalement utilisée aux États-Unis, en France et en Grande-Bretagne, Shapr doit affronter la concurrence de plusieurs applications de connexion entre professionnels. Ainsi, Grip ou encore Cityhour, qui fonctionnent sur la base de critères de disponibilité horaire ou de proximité géographique, sont également positionnés sur ce marché.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, Shapr prévoit de renforcer sa visibilité, notamment aux États-Unis où l’application revendique 80% de ses utilisateurs. En parallèle, la start-up souhaite améliorer son algorithme de suggestion de profils. Dans ce cadre, Shapr travaillera en collaboration avec Etienne de Rocquigny, expert en modélisation, data et algorithmes.

Fondateurs : Jonathan Rogez, Vincent Bobin, Thomas Bouttefort, Ludovic Huraux et Cyril Ferey

Création : 2014

Siège social : New York

Activité : application mobile de networking 

Financement : 4 millions de dollars en octobre 2016

Lire aussi : Les Français de Shapr lèvent 3,1 millions de dollars pour tenter de percer face à LinkedIn et Viadeo

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Shapr lève 4 millions de dollars pour devenir le «Tinder» des professionnels
FoodTech: pourquoi Uber rachète le service de livraison Postmates pour 2,65 milliards de dollars
Criteo
Coronavirus: Criteo estime l’impact de la crise à 40 millions de dollars
Shanghai: le Chinois Smic prévoit la plus grosse introduction en Bourse depuis une décennie
5G: « Il n’y aura pas un bannissement total » de Huawei sur le marché français
SoLocal: un accord de refinancement lui permet de « sécuriser l’apport de 117 millions d’euros »
Esport: 10 ans après le phénomène League of Legends, Riot Games lance un nouveau jeu
Copy link