ActualitéAsieBusinessInvestissementsLes levées de fondsProptech

Smart Building : WeMaintain lève 30 millions d’euros et débarque à Singapour

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

WeMaintain poursuit son développement à l’international. Dans ce cadre, la start-up française, qui développe une plateforme pour optimiser la maintenance des immeubles, vient de boucler un nouveau tour de table de 30 millions d’euros auprès de Red River West et Bpifrance Digital Venture. Les investisseurs historiques, à savoir Eurazeo Partners, Raise Ventures et la Financière Saint-James, ont également remis au pot. A l’occasion de cette opération, qui survient deux ans après une levée de 7 millions d’euros, la société annonce l’ouverture d’un bureau à Singapour.

Écoutez notre échange avec Benoît Dupont, co-fondeur et CEO de WeMaintain :

La cité-État apparaît comme un terrain de jeu logique pour la société qui cherche à développer sa stratégie «Smart Building» pour couvrir tous les aspects de la maintenance des immeubles à l’aide de capteurs IoT permettant de prendre le pouls des bâtiments en temps réel (pannes, risques incendie…). Et dans ce cadre, Singapour, modèle de «Smart City» fantasmé dans le monde entier avec ses infrastructures ultra-modernes et ses près de 9 000 immeubles de grande hauteur, semble être un cadre idéal pour WeMaintain afin d’entamer son expansion en Asie. Cette première antenne dans la région sera dirigée par Byron Fuller, passé notamment par le groupe Cimpress.

Singapour après Londres et l’acquisition de Shokly

L’ouverture de ce bureau à Singapour intervient quelques mois après le lancement des activités de la start-up française à Londres en pleine crise du coronavirus. L’expérience outre-Manche s’étant révélée concluante avec plusieurs contrats signés avec des acteurs de l’immobilier de la capitale anglaise, WeMaintain a décidé de passer la vitesse supérieure, et pas seulement sur le plan géographique. En effet, la société, fondée par Benoît DupontJade Francine et Tristan Foureur, a mis la main en début d’année sur Shokly, fournisseur de solutions pour la maintenance des systèmes de sécurité incendie.

Cette acquisition a ainsi permis à WeMaintain d’étendre son champ d’action après avoir lancé en 2017 une plateforme pour dépoussiérer la maintenance des ascenseurs, un marché pesant 35 millards de dollars à l’échelle mondiale, avec une part de 43% en Europe et de 42% en Asie. Deux régions dans lesquelles la société est désormais opérationnelle et sur lesquelles elle entend bien déployer sa vision élargie du «Smart Building». «L’ascenseur n’était qu’un cheval de Troie», indique Benoît Dupont, co-fondeur et CEO de WeMaintain. Avant d’ajouter : «L’IoT facilite l’entrée dans le Smart Building, c’est modèle scalable qui marche très bien pour n’importe quelle typologie de bâtiments.»

Le patron de la PropTech tricolore pense déjà à la prochaine étape, et notamment au déploiement de sa plateforme en Amérique du Nord. Et dans ce cadre, la société pourra s’appuyer sur l’expertise de son investisseur Red River West, fonds soutenu par Artémis, la holding de la famille Pinault. Et pour cause, cette structure d’investissement est spécialisée dans l’accompagnement de start-up françaises vers le marché américain. «Nous allons accélérer notre développement à l’international, y compris en Asie et en Amérique du Nord, et continuer à investir dans notre technologie, aussi bien hardware que software, pour maîtriser les éléments critiques du bâtiment», précise Benoît Dupont. En attendant son arrivée sur le marché américain, l’entreprise prévoit de recruter une centaine de collaborateurs supplémentaires d’ici la fin de l’année pour soutenir son développement.

WeMaintain : les données clés

Fondateurs : Benoît DupontJade Francine et Tristan Foureur
Création : 2017
Siège social : Paris
Secteur : PropTech
Activité : plateforme de maintenance des immeubles


Financement : 30 millions d’euros en juin 2021, 7 millions d’euros en avril 2019, 1,8 million d’euros en février 2018…

Bouton retour en haut de la page
Smart Building : WeMaintain lève 30 millions d’euros et débarque à Singapour
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas