A la uneBusinessStartup

[We Love Entrepreneurs] Carlos Diaz: « Il ne faut pas prendre sa start-up pour son bébé »

Du mois d’avril au mois de juillet 2014, l’équipe de FrenchWeb est partie à la rencontre des entrepreneurs Français de la Tech à travers la France et les Etats-Unis pour réaliser un documentaire sur l’entrepreneuriat dans le numérique. Disponible en streaming gratuitement depuis mi-janvier, ce film, dans ses version en VO et en VOST, a déjà été vu plus de 165 000 fois sur Dailymotion.

Carlos Diaz faisait partie de la soixantaine d’acteurs interviewés à cette occasion. Il vit aujourd’hui dans la Silicon Valley où il travaille sur le projet Kwarter. Dans cette interview, il livre sa vision de l’entrepreneuriat à l’américaine, ses conseils aux jeunes porteurs de projets et aussi… son accolade à François Hollande lors de sa visite dans la Silicon Valley en février 2014.

Voir aussi:

>> [We Love Entrepreneurs] Jacques-Antoine Granjon «Il y a un vrai génie français dans les entreprises»

>> [We Love Entrepreneurs] Quentin Vacher, Birchbox « On ne valorise pas la prise de risque en France »

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

4 commentaires

      1. Carlos : peut être pour le rôle du CEO (Chief Excrement Officer) en France ;-) Merci pour cet excellent témoignage!

Bouton retour en haut de la page
[We Love Entrepreneurs] Carlos Diaz: « Il ne faut pas prendre sa start-up pour son bébé »
quantique
Les technologies quantiques encore loin de la commercialisation
Akka Technologies
Aéronautique: à Toulouse, la suppression de 900 emplois chez Akka Technologies fait réagir
Médias: la presse lue à près de 70% en format numérique
Innovation quantique: de quoi parle-t-on?
Vulog
Mobilité partagée: 26 millions d’euros pour la startup niçoise Vulog
Voi
Après la crise, quel bilan pour les services de mobilité partagée ?