ActualitéArts et CultureTech

Amazon prêt à « payer » les développeurs pour booster les applications sur son Fire Phone

Après avoir sorti en grande pompe son nouveau smartphone, le Fire Phone, [lire notre article : Fire Phone d’Amazon : un smartphone pensé pour l’e-commerce, ndlr] Amazon souhaite booster le nombre d’applications disponibles – il en compte actuellement 240 000 – pour rattraper l’App Store d’Apple et le Google Play.

Pour cela, il annonce être prêt à débourser jusqu’à 5 000 dollars – dont 500 dollars pour l’utilisation de son service cloud Amazon Web Service – sous forme d’Amazon Coins (sa monnaie virtuelle disponible pour effectuer des achats sur ses sites et plates-formes, ndlr) pour chaque nouvelle application développée, dans la limite de trois applications par développeur, explique la société dans un billet de blog.

La firme de Seattle se dote ainsi d’un budget de 500 000 dollars. Cependant, seules certaines applications peuvent bénéficier d’un tel soutien : celles-ci doivent être payantes, ou comprendre des achats in-app. Il y a quelques années, Microsoft avait également mené une opération similaire pour booster le développement d’applications sur Windows Phone.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Microsoft, c’est $18k cash par app… Amazon, sérieusement, faut mieux faire que $5k de bon cadeau pour acheter des bluerays et des CDs….

    1. Pour un développeur indépendant c’est toujours ça de pris. Tu prépare une version de ton appli pour amazon, tu touche la prime, et si au bout que quelques semaine le succès n’est toujours au rendez vous tu as moyen de facilement le sortir sur le Google play

  2. ils ont compris que pour que l’OS soit attirant il faut beaucoup d’applications, c’est pourquoi windows phone peine a trouver le succès

Bouton retour en haut de la page
Amazon prêt à « payer » les développeurs pour booster les applications sur son Fire Phone
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners
FinTech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis la rentrée
Orange
Orange envisage une OPA de 620 millions d’euros sur sa filiale belge
Le rachat de Meilleurtaux par Silver Lake valide les axes de développement de la FinTech
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique