ActualitéAffaires publiquesBusiness

Arnaud Montebourg décrète « la fin du laisser-faire » face aux groupes étrangers qui s’intéressent aux pépites françaises

Suite aux différentes prises ou tentatives de prises de contrôle de sociétés françaises par des groupes étrangers, Arnaud Montebourg a convaincu Manuel Valls d’octroyer à l’Etat par voie de décret la possibilité de s’opposer à tout investissement d’une société étrangère dans des entreprises françaises dans 5 secteurs, dont les telecom, la santé, l’eau, l’énergie, et les transports.

Le décret, qui sera publié ce jour au journal officiel, impose une autorisation préalable du ministre de l’Economie à toute prise de participation majoritaire.

« Nous pouvons désormais bloquer des cessions, exiger des contreparties. C’est un réarmement fondamental de la puissance publique. » déclare Arnaud Montebourg dans une interview à nos confrères du Monde. « Le choix que nous avons fait, avec le premier ministre, est un choix de patriotisme économique »

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Arnaud Montebourg décrète « la fin du laisser-faire » face aux groupes étrangers qui s’intéressent aux pépites françaises
[DECODE Quantum] Spéciale avec Cédric O pour décoder le plan quantique du gouvernement
quantique
Les technologies quantiques encore loin de la commercialisation
Akka Technologies
Aéronautique: à Toulouse, la suppression de 900 emplois chez Akka Technologies fait réagir
Médias: la presse lue à près de 70% en format numérique
Innovation quantique: de quoi parle-t-on?
[Webinar] Accélération de la transformation digitale par les processus: exemple pratique du groupe Sicame