ActualitéAffaires publiquesBusiness

Arnaud Montebourg décrète « la fin du laisser-faire » face aux groupes étrangers qui s’intéressent aux pépites françaises

Suite aux différentes prises ou tentatives de prises de contrôle de sociétés françaises par des groupes étrangers, Arnaud Montebourg a convaincu Manuel Valls d’octroyer à l’Etat par voie de décret la possibilité de s’opposer à tout investissement d’une société étrangère dans des entreprises françaises dans 5 secteurs, dont les telecom, la santé, l’eau, l’énergie, et les transports.

Le décret, qui sera publié ce jour au journal officiel, impose une autorisation préalable du ministre de l’Economie à toute prise de participation majoritaire.

« Nous pouvons désormais bloquer des cessions, exiger des contreparties. C’est un réarmement fondamental de la puissance publique. » déclare Arnaud Montebourg dans une interview à nos confrères du Monde. « Le choix que nous avons fait, avec le premier ministre, est un choix de patriotisme économique »

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Arnaud Montebourg décrète « la fin du laisser-faire » face aux groupes étrangers qui s’intéressent aux pépites françaises
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Essity Ventures : accompagner des start-up pour construire le futur de l’hygiène et de la santé
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir