ActualitéAffaires publiquesBusiness

Arnaud Montebourg décrète « la fin du laisser-faire » face aux groupes étrangers qui s’intéressent aux pépites françaises

Suite aux différentes prises ou tentatives de prises de contrôle de sociétés françaises par des groupes étrangers, Arnaud Montebourg a convaincu Manuel Valls d’octroyer à l’Etat par voie de décret la possibilité de s’opposer à tout investissement d’une société étrangère dans des entreprises françaises dans 5 secteurs, dont les telecom, la santé, l’eau, l’énergie, et les transports.

Le décret, qui sera publié ce jour au journal officiel, impose une autorisation préalable du ministre de l’Economie à toute prise de participation majoritaire.

« Nous pouvons désormais bloquer des cessions, exiger des contreparties. C’est un réarmement fondamental de la puissance publique. » déclare Arnaud Montebourg dans une interview à nos confrères du Monde. « Le choix que nous avons fait, avec le premier ministre, est un choix de patriotisme économique »

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Arnaud Montebourg décrète « la fin du laisser-faire » face aux groupes étrangers qui s’intéressent aux pépites françaises
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer