ActualitéAffaires publiquesBusiness

Arnaud Montebourg décrète « la fin du laisser-faire » face aux groupes étrangers qui s’intéressent aux pépites françaises

Suite aux différentes prises ou tentatives de prises de contrôle de sociétés françaises par des groupes étrangers, Arnaud Montebourg a convaincu Manuel Valls d’octroyer à l’Etat par voie de décret la possibilité de s’opposer à tout investissement d’une société étrangère dans des entreprises françaises dans 5 secteurs, dont les telecom, la santé, l’eau, l’énergie, et les transports.

Le décret, qui sera publié ce jour au journal officiel, impose une autorisation préalable du ministre de l’Economie à toute prise de participation majoritaire.

« Nous pouvons désormais bloquer des cessions, exiger des contreparties. C’est un réarmement fondamental de la puissance publique. » déclare Arnaud Montebourg dans une interview à nos confrères du Monde. « Le choix que nous avons fait, avec le premier ministre, est un choix de patriotisme économique »

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Un commentaire

Arnaud Montebourg décrète « la fin du laisser-faire » face aux groupes étrangers qui s’intéressent aux pépites françaises
Reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale: la Cnil trace ses lignes rouges
Ludovic Le Moan (Sigfox): «Personne ne parlait de bas débit avant nous, les autres sont venus par opportunisme»
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi 1Password boucle une première levée de 200 millions de dollars après 14 ans d’existence
L’Asie et les États-Unis à la pointe des FinTech en 2019
[Appel à candidatures] Participez au palmarès 2020 des entreprises qui recrutent dans le numérique
Copy link