ActualitéArts et CultureBusinessInvestissementsLes levées de fonds

Arts et culture: Ask Mona lève 2 millions d’euros pour conquérir le marché européen

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La startup française Ask Mona, qui développe un chatbot culturel, lève 2 millions d’euros en série A auprès de Tech & Touch, géré pour le compte de l’État par Bpifrance, Saga Invest, fonds d’investissement spécialisé dans l’art et les nouvelles technologies, Philippe Ligot et Denis Thébaut.

Lancé en 2017 par Marion Carré et Valentin Schmite, Ask Mona veut simplifier les échanges entre les institutions culturelles et le public. Pour se faire, la startup parisienne déploie un chatbot (ou robot conversationnel) basé sur l’IA qui dialogue avec les utilisateurs, ainsi que des solutions d’analyse des données à destination des institutions. Une fois le premier message envoyé, le chatbot pose quelques questions pour déterminer les préférences, la géolocalisation et le budget de l’utilisateur. Grâce aux réponses, Ask Mona propose ensuite une sortie culturelle susceptible de lui correspondre, avec des informations pratiques et des anecdotes sur le lieu.

La solution, disponible en ligne, a séduit plus de 50 clients dont la Fondation Louis Vuitton, Paris Musées, le Grand Palais, le Théâtre du Châtelet, le Musée des Augustins à Toulouse ou encore le Centre Pompidou de Metz. « Nous visons un portefeuille de 1 000 institutions culturelles d’ici 2025 », déclare Valentin Schmite, directeur général d’Ask Mona. «Nous voulons toucher jusqu’à 500 millions de visiteurs».

À la conquête du marché européen

Dans le secteur de la culture et de la technologie en France, on peut citer Culture Secrets, un site Internet proposant un pass culturel, ou encore Smartapps, une solution de médiation numérique directement téléchargeable sur smartphone, destinée aux visiteurs des musées, fondations, etc. Smartapps a depuis son lancement réalisé plus de 500 applications, téléchargées plus de 5 millions de fois.

Ask Mona ambitionne désormais de poursuivre son développement en France et de partir à la conquête du marché européen. La startup compte à ce jour 13 collaborateurs mais souhaite doubler ses effectifs et investir davantage en R&D afin de créer de nouvelles solutions basées sur l’intelligence artificielle. « Grâce à cette levée de fonds nous allons poursuivre notre développement commercial auprès des institutions culturelles françaises et étrangères, notamment en Allemagne, Angleterre, Belgique, Italie, au Canada et en Suisse où nous sommes déjà présents », ajoute Marion Carré.

Ask Mona : les données clés

Fondateurs : Marion Carré et Valentin Schmite
Création : 2017
Siège social : Paris
Secteur : culture
Activité : chatbot et solutions d’analyse des données


Financement : 2 millions d’euros en série A auprès de Tech & Touch, géré pour le compte de l’État par Bpifrance, Saga Invest, fonds d’investissement spécialisé dans l’art et les nouvelles technologies, Philippe Ligot et Denis Thébaut.

Bouton retour en haut de la page
Arts et culture: Ask Mona lève 2 millions d’euros pour conquérir le marché européen
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle