ActualitéBusinessMedia

[Media] Claude Perdriel (Nouvel Observateur) rachète Rue89

Pierre Haski, directeur et co-fondateur de Rue89, vient tout juste d’annoncer sur le pure player une « alliance » entre Rue89 et le groupe Nouvel Observateur. Il s’agit plus précisément du rachat de l’intégralité du capital de Rue89 par Claude Perdriel, le fondateur et patron du Nouvel Observateur. L’accord sera effectif le 31 décembre prochain. Aucun montant n’a été communiqué.

Pour rappel, Claude Perdriel avait déjà investi près de 200 000 € dans le pure player, en juin dernier. Ce premier rapprochement s’était matérialisé par la mise en place d’un service d’information commun sur l’actualité sportive.

Pierre Haski explique  :

« Cette opération pérennise l’aventure de notre site en lui garantissant son indépendance éditoriale totale.

C’est un tournant important dans la courte histoire de Rue89, lancé en mai 2007 sans investisseur ni groupe de presse, et qui est devenu le premier des « pure players » français, avec plus de deux millions de visiteurs uniques par mois (Nielsen, novembre 2011).

Tout en s’intégrant dans le groupe du Nouvel Obs, Rue89 restera un site autonome, et les fondateurs (Pierre Haski, président, Laurent Mauriac, directeur général, Pascal Riché, rédacteur en chef) continueront à en assurer la direction comme auparavant. L’indépendance éditoriale et l’autonomie de gestion sont garantis dans l’accord. »

Retrouvez l’annonce complète. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Media] Claude Perdriel (Nouvel Observateur) rachète Rue89
Comment le numérique réinvente le monde des livres ?
Cryptomonnaies: PayPal pourrait racheter BitGo, pionnier des transactions sécurisées
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?