ActualitéBusinessTech

Cloud: le spécialiste des données Snowflake prêt à entrer en Bourse

AFP

L’entreprise américaine de cloud Snowflake, co-fondée par deux Français en Californie, a déposé lundi sa demande d’entrée en Bourse, un signe de plus que les licornes de la tech tiennent le coup malgré la pandémie. Snowflake est un spécialiste de l’analyse de données dans le cloud (informatique à distance), valorisé à 12,4 milliards de dollars lors d’une levée de fonds en février.

La société propose une plateforme unique sur laquelle il est possible de stocker toutes ses données et d’effectuer un nombre illimité de requêtes. L’idée est de faciliter leur gestion et leur exploitation. Elle utilise des serveurs de fournisseurs de cloud comme Amazon, Microsoft et Google pour le stockage, tout en jouant sur le même terrain de jeu que les trois géants pour l’analyse de données. Snowflake a plus que doublé ses revenus au premier semestre 2020, de 104 millions de dollars à 242 millions, d’après le dossier déposé lundi auprès du gendarme de la Bourse américaine, la SEC. Elle enregistre en revanche une perte nette conséquente, de 171 millions entre janvier et juin 2020, à peine moins que les 177 millions en 2019 à la même période.

Un modèle économique «totalement profitable» ?

La société ne génère pas encore d’excédent de trésorerie, car elle investit beaucoup pour croître rapidement, mais son modèle économique est « totalement profitable », assurait le cofondateur Benoît Dageville à l’AFP en février. Avec Thierry Cruanes, ils ont décidé en 2012 de s’atteler à un projet – « créer quelque chose de différent dans le cloud » – alors qu’ils travaillaient tous les deux pour le groupe informatique Oracle. Ils ont lancé leur plateforme à grande échelle en 2015, et disaient en février avoir déjà plus de 3 400 clients, comme Accor, Kiloutou ou Monoprix en France.

L’annonce de l’entrée en Bourse à venir suit celle de la plateforme de réservation de logements Airbnb, qui a déposé mercredi un dossier confidentiel auprès de la SEC. Palantir, un autre spécialiste américain des données, a lancé ses démarches début juillet. Les géants de la Silicon Valley ont réalisé de bons, voire de très bons résultats au deuxième trimestre 2020, malgré la récession, et en partie grâce à la crise sanitaire qui a fait exploser les usages connectés. Apple a récemment dépassé les 2.000 milliards de dollars de valorisation boursière.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Cloud: le spécialiste des données Snowflake prêt à entrer en Bourse
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link