Good Morning FrenchWeb

Comment Le Petit Ballon s’est bonifié depuis son rachat par Veepee

[GOOD MORNING Frenchweb] Une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

En 2011, Le Petit Ballon voyait le jour pour vendre en ligne du vin en misant sur le modèle d’abonnement mensuel. Au fil des années, la croissance de la start-up s’accélère pour atteindre les 60 000 abonnés après six ans d’activité. Le concept tape dans l’œil de Veepee (ex-Vente-privée) qui rachète la société en 2017 pour étoffer son offre dans l’univers du vin.

Aujourd’hui, Le Petit Ballon revendique plus de 100 000 abonnés et un chiffre d’affaires annuel de 20 millions d’euros. Retour sur cette aventure avec Martin Ohannessian, co-fondateur et CEO de la société qui a séduit Jacques-Antoine Granjon.

Quelques mois après la fin du confinement, comment se porte Cityscoot? Comment l’entreprise envisage-t-elle la suite de son développement? Pour en parler, nous avons interrogé Bertrand Fleurose, le fondateur.

Il nous explique comment après avoir vu l’utilisation de ses scooters électriques baisser de 90% pendant le confinement, l’usage est reparti à la hausse porté, malgré le télétravail, par certains actifs à la recherche d’une alternative aux transports en commun. Et si l’entreprise a pris du retard sur son plan de développement, elle compte néanmoins poursuivre sa conquête de nouveaux marchés.

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastSpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à contacter: redaction@decode.media

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment Le Petit Ballon s’est bonifié depuis son rachat par Veepee
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?
Comment la signature électronique accélère la dématérialisation des actes immobiliers
Pourquoi le coliving séduit-il de plus en plus de Millennials ?
Le numérique, brique du succès de la transformation énergétique dans l’immobilier
Annonces immobilières: face à SeLoger et LeBonCoin, comment Figaro Classifieds trouve sa place
L’immobilier est loin d’avoir fait sa révolution digitale