ActualitéBusinessFinTech

Crédits à la consommation: Goldman Sachs rachète la FinTech Greensky pour 2,2 milliards de dollars

AFP

La banque américaine Goldman Sachs a annoncé mercredi être parvenue à un accord pour le rachat de la fintech Greensky, spécialisée dans l’octroi de crédits à la consommation, pour un montant total de 2,2 milliards de dollars. Cette opération marque une étape de plus dans la stratégie de Goldman Sachs de proposer des services aux particuliers, en plus de ses clients institutionnels traditionnels. La banque, qui espère finaliser le rachat au premier trimestre 2022 au plus tard, va payer un peu plus de 12 dollars par action pour s’offrir la start-up technologique, basée à Atlanta (Géorgie, est des États-Unis).

Attirer les petits porteurs

Fondé en 2006, Greensky est un site Internet et une application mettant en relation des consommateurs, à la recherche d’un crédit consommation pour de grosses dépenses comme des travaux de rénovation d’intérieur ou de la chirurgie esthétique, et des commerçants. L’entreprise, qui ne fonctionne pas comme une banque, collabore avec un réseau d’institutions financières. Le service proposé par Greensky a suscité l’intérêt de Goldman Sachs qui cherche à attirer les petits porteurs depuis plusieurs années via Marcus, sa plateforme de prêts et de dépôts en ligne.

« Nous avons clairement fait part de notre ambition de faire de Marcus la plateforme de banque de détail du futur et l’acquisition de Greensky nous rapproche de cet objectif », a déclaré dans un communiqué le PDG de Goldman Sachs, David Salomon. Au Nasdaq, où l’entreprise est cotée depuis 2018, l’action Greensky s’envolait de près de 52%. Goldman Sachs reculait de 1,42%.

Bouton retour en haut de la page
Crédits à la consommation: Goldman Sachs rachète la FinTech Greensky pour 2,2 milliards de dollars
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs