A la uneActualitéActualité Start Me UpAmérique du nordEuropeStart Me UpStartupUne Start Me Up

Curioos pivote vers la marketplace

Curioos, la plateforme franco-américaine dédiée à l'art, a changé de modèle. Intermédiaire entre les oeuvres et les acheteurs, le site basé à New York et Paris va désormais permettre aux artistes de tirer directement des revenus de leurs oeuvres, sur une nouvelle place de marché, indique Techcrunch. Ces artistes, dont les oeuvres sont imprimées sur papier, verre ou aluminium, étaient auparavant rémunérés via un système de royalties.

Fondée en 2011, la plateforme repose sur une sélection minutieuse d'artistes. Désormais, Curioos va générer automatiquement des contrats de vente, à disposition des artistes. 

Dirigée par mathieu Valoatto, Curioos a levé depuis sa création 2,4 millions de dollars en deux fois, en 2014 et 2012. Elle a toutefois face à elle de nombreux concurrents déjà positionnés sur le modèle de la marketplace ou de la vente en ligne, à l'image d'Amazon qui a lancé Amazon Fine Art en 2013, ou encore les New Yorkais de Artspace qui ont levé 12 millions de dollars depuis 2011. Le site français Artsper est lui sur un modèle de ventes en ligne.

REVOIR: [We Love Entrepreneurs] Mathieu Valoatto (Curioos): « A New York, il y a une vraie solidarité entre Français »

 

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Curioos pivote vers la marketplace
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer