ActualitéBusinessRetail & eCommerce

E-commerce: la licorne Nykaa entre en Bourse, faisant de sa fondatrice la septième femme milliardaire d’Inde

AFP

L’unique licorne indienne dirigée par une femme, Nykaa, a fait ses débuts à la Bourse de Bombay mercredi, triplant la fortune de sa fondatrice Falguni Nayar qui, à 58 ans, devient la septième femme milliardaire d’Inde. Chapeautée par FSN e-commerce ventures, Nykaa, société de mode et de produits cosmétiques, signifiant « comédienne » en sanskrit, créée il y a huit ans, a fait son entrée à la Bourse de Bombay, valorisée à plus de 1.000 milliards de roupies (13,5 milliards de dollars) dans les cinq premières minutes d’échanges. Banquière d’affaires chevronnée, Mme Nayar s’est transformée en entrepreneur à 50 ans avec le lancement de sa plateforme de commerce électronique en 2012, proposant des produits cosmétiques et d’hygiène.

Succès immédiat

Son commerce est rapidement devenu populaire auprès des jeunes Indiens branchés technologie, principalement des femmes, pour se fournir parmi le large choix de marques disponibles sur la plateforme par rapport à ce que les magasins locaux proposaient. « J’apprécie Nykaa qui me permet d’accéder à de nombreuses marques internationales qui n’avaient jamais été vendues en Inde auparavant« , explique à l’AFP Sanaeya, 30 ans, stratège en marketing à Bombay. « Ils ont tout, des grandes marques de luxe aux petites marques de niche et même des produits de soins coréens moins connus », poursuit la jeune femme, « j’y trouve toujours quelque chose de nouveau« .

Un solide tissu d’évaluations et critiques positives ainsi que des témoignages d' »influenceurs » et de célébrités sur les réseaux sociaux ont contribué à cimenter la popularité de Nykaa. « Les remises et les ventes sont formidables sur Nykaa », a déclaré à l’AFP Monisha Keswani, étudiante de 18 ans. « C’est plus fiable pour les cosmétiques que Flipkart ou Amazon », ajoute-t-elle, en référence au fléau des produits de contrefaçon inondant les principales plateformes de commerce électronique indiennes. En plus de promouvoir des marques internationales et indiennes, Nykaa propose une marque de produits fabriqués maison depuis 2015.

L’entreprise, qui a récemment étendu ses activités aux produits de mode et de décoration intérieure, est riche de 80 boutiques dans 40 villes indiennes. Selon les prévisions de Nykaa, le marché indien des produits cosmétiques et d’hygiène devrait peser 1.980 milliards de roupies (26,7 milliards de dollars) d’ici 2025. Même après avoir vendu 4,8 millions d’actions dans le cadre de l’introduction en Bourse, Mme Nayar, avec son mari et leurs jumeaux, gardent la main sur plus de la moitié de la société, valorisant sa participation à 7 milliards de dollars.

L’une des rares licornes rentables

« J’espère que l’aventure de Nykaa – née en Inde, détenue par des Indiens, gérée par des Indiens, rêve devenu réalité – inspirera un ‘Nykaa’ dans la vie de chacun d’entre vous », a déclaré Mme Nayar lors de la cérémonie de cotation mercredi. « Sur un acte de foi géant, j’ai abandonné ma longue carrière dans la banque d’investissement, pour bâtir une plateforme, à laquelle peu de monde croyait et beaucoup s’opposait à l’époque. » L’introduction en bourse de Nykaa, qui a duré trois jours, a été sur-souscrite près de 82 fois la semaine dernière. Les start-ups technologiques en Inde ont attiré des investissements record cette année, avec plus de 33 « licornes » (sociétés technologiques évaluées à plus d’un milliard de dollars) jusqu’à présent, qui ont bénéficié de la crainte d’une répression des géants technologiques en Chine.

Parmi les autres entreprises entrées en Bourse cette année, figurent le géant de la livraison de repas Zomato, dont les actions ont bondi de 80%, et le pionnier des paiements mobiles Paytm, qui a réalisé cette semaine la plus grosse introduction en Bourse en Inde. Mais contrairement à nombre de ses pairs déficitaires, Nykaa est l’une des rares licornes rentables, avec un bénéfice de 619 millions de roupies pour des revenus de 24,5 milliards de roupies sur l’exercice clos le 31 mars.

Bouton retour en haut de la page
E-commerce: la licorne Nykaa entre en Bourse, faisant de sa fondatrice la septième femme milliardaire d’Inde
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom