ActualitéBusinessEdTech

EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars

Après avoir levé 150 millions de dollars auprès de SoftBank en septembre dernier, la plateforme indienne de cours en ligne Unacademy accueille deux nouveaux investisseurs à son capital. Le fonds américain Tiger Global, déjà présent au capital de son concurrent Byju’s, et Dragoneer Investment ont injecté entre 75 et 100 millions de dollars dans la licorne indienne, selon une source du média TechCrunch. Valorisé à 1,45 milliard de dollars après son dernier tour de table, Unacademy atteint désormais une valorisation de 2 milliards de dollars, cinq ans après son lancement.

Fondée en 2015 par Roman Saini, Gaurav Munjal et Hemesh Singh, elle développe une plateforme de formation en ligne à destination des étudiants, notamment pour la préparation aux concours d’écoles ou de la fonction publique, ainsi qu’aux élèves allant de la maternelle à la terminale. Unacademy, qui a connu un succès retentissant pendant le pic de la pandémie de Covid-19, a profité de l’essor des services en ligne pour accélérer sa croissance. Après avoir levé 110 millions de dollars auprès de General Atlantic et Facebook, la startup a séduit SoftBank qui a injecté 150 millions de dollars supplémentaire via son fonds Vision Fund 2, avec la participation des investisseurs historiques Facebook, Blume Ventures, Nexus Partners, General Atlantic et Sequoia Capital.

Accessible au plus grand nombre

Dans un système où seuls les plus privilégiés financièrement peuvent accéder aux experts en préparation aux examens, Unacademy ambitionne de rendre la réussite aux concours accessible au plus grand nombre. Les frais sont compris entre 20 à 150 dollars par mois. Unacademy mise également sur son équipe pédagogique, des professeurs souvent réputés dans leurs matières de prédilection. La startup basée à Bangalore a organisé ces derniers mois des rencontres en visioconférence avec des personnalités reconnues en Inde pour attirer davantage d’élèves, à l’instar du politicien Shashi Tharoor.

« Dès le premier jour, notre mission a été de démocratiser l’éducation et de la rendre plus abordable et plus accessible », explique Gaurav Munjal, directeur général d’Unacademy. « Aujourd’hui, je suis ravi d’accueillir Tiger Global et Dragoneer en tant que partenaires dans cette aventure. Ce sont tous deux des investisseurs mondiaux de premier plan qui ont l’habitude de s’associer à des entreprises innovantes qui ont un impact sur la vie des gens ».

Tiger Global sensible à l’EdTech en Inde 

Unacademy revendique 47 000 professeurs sur sa plateforme, disponible dans 5 000 villes indiennes et dans 14 langues. « La possibilité d’améliorer la vie des gens grâce à l’éducation en ligne est énorme en raison de sa simple accessibilité », commente Scott Shleifer, partenaire de Tiger Global. « L’équipe d’Unacademy a rapidement innové pour créer une plateforme de pointe qui amène l’éducation dans les coins les plus reculés de l’Inde. Nous sommes très enthousiastes à l’idée de nous associer à Unacademy et nous sommes impatients de la voir se développer davantage ».

Tiger Global semble particulièrement sensible aux startups EdTech indiennes puisqu’il finance également le concurrent d’Unacademy, Byju’s. La startup a notamment levé 300 millions de dollars en septembre 2020. Lancé en 2011 sous l’impulsion de Byju Raveendran, un ancien professeur, Byju’s développe une plateforme d’apprentissage passant par des méthodes pédagogiques tels que des jeux ou des vidéos, et s’adresse aux élèves de tous niveaux, de la maternelle à la terminale. Disponible sur application mobile, la plateforme a su séduire plus de 70 millions d’utilisateurs dont 4,5 millions d’abonnés payant.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Microsoft lance Xbox Cloud Gaming sur les appareils d’Apple et PC
Comment Facebook veut surfer sur la popularité de l’audio, entre podcasts et « salons de conversations »
Blast, un programme pour aider les startups françaises à marcher dans les pas de SpaceX
GameStop annonce le départ de son directeur général, l’action flambe en Bourse
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
Cryptomonnaies: alors que le marché s’envole, le Royaume-Uni travaille sur sa propre monnaie numérique