ActualitéBusinessData Room

[Exclu] Les tout derniers chiffres de Netbooster commentés par son PDG, Raphael Zier

L’agence de communication interactive Netbooster publie à l’instant ses résultats annuels. La société fait ainsi état pour 2011 d’un CA de 84,5M €, en hausse de 87,5% par rapport à 2010 en données publiées et de 5,8% en organique.

Ce dynamisme se retrouve notamment au niveau des indicateurs de rentabilité puisque NetBooster affiche une marge brute en hausse de 21% par rapport à l’année précédente pour atteindre 27,7M € ainsi qu’un Ebidta en hausse de 16%. Même embellie du côté de son résultat opérationnel annuel, qui enregistre une hausse de 168% en l’espace d’un an pour atteindre 1,4 M€.

En revanche, le résultat net du groupe enregistre, pour sa part, une nette baisse à -7M€. Cette érosion s’expliquerait notamment par des éléments exceptionnels liés à la restructuration des filiales extra-européennes et à l’acquisition, intervenue en mai 2011, du groupe allemand Metapeople. 

Sur le seul quatrième trimestre 2011, Netbooster affiche un CA de 30,8M €, contre 25,2M € au trimestre précédent. Sur cette période, sa marge brute atteint 7,8M € tandis que son Ebitda trimestriel enregistre une hausse de 1,2M €. Cotée en bourse, l’agence de communication a récemment procédé à une augmentation de capital de 5,36 M €.

Raphael Zier, CEO de Netbooster, détaille en exclusivité pour FrenchWeb depuis Londres, ces chiffres comptables : 

Créée en 1998 et cotée en 2006, Netbooster compte 450 salariés implantés dans 9 pays. La société est engagée dans un vaste déploiement international et vient d’annoncer très récemment 75 nouveaux clients dans le monde.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Exclu] Les tout derniers chiffres de Netbooster commentés par son PDG, Raphael Zier
Les newsfeeds pour recréer de l’engagement en entreprise?
Les algorithmes de Facebook, Google et Twitter dans le viseur de Bruxelles
Pourquoi le courage managérial est-il remis en cause?
Lufax: pour son entrée à Wall Street, la FinTech chinoise lève 2 milliards d’euros
[Webinar] Les 5 facteurs clés pour accélérer sa croissance E-Commerce
La livraison de repas pour les restaurateurs : est-ce une solution durable ?