ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

Exotrail lève 11 millions d’euros pour propulser des constellations de petits satellites

AFP

La startup Exotrail, qui fournit des systèmes de propulsion électrique pour petits satellites, a annoncé jeudi avoir réalisé une levée de fonds de 11 millions d’euros. L’opération a été menée par deux sociétés de capital-risque, Innovacom et Karista, via le fonds Paris Region Venture Fund.IXO Private Equity, NCI-Waterstart, Turenne Capital et les investisseurs initiaux 360 Capital, Irdi Soridec Gestion et Bpifrance ont également participé au tour de table, précise l’entreprise dans un communiqué.

« Avec cette levée de fonds, nous renforçons notre mission principale: permettre des constellations durables de petits satellites en gardant comme priorité des coûts de lancement optimisés, de meilleures performances et bien sûr en toile de fond un environnement spatial responsable pour le bien de notre planète », se félicite David Henri, l’un des quatre cofondateurs et PDG d’Exotrail, cité dans le communiqué. Exotrail développe des systèmes de propulseurs pour les satellites et des logiciels de conception et d’opération des missions spatiales. Ils « permettent aux petits satellites d’optimiser leur déploiement autour de la Terre, de choisir leur orbite et de prévenir les collisions afin de réduire la pollution spatiale », explique l’entreprise.

L’entreprise de 27 salariés créée en 2017 et implantée à Massy (Essonne) et Toulouse avait jusque-là levé 6 millions d’euros. Elle entend passer à 50 personnes en 2022 afin de pouvoir produire une centaine de moteurs par an. Elle a conclu en début d’année un contrat pour fournir les systèmes de propulsion de deux satellites de la future constellation en orbite basse de l’opérateur européen Eutelsat.

Exotrail: les données clés

Fondateurs : Jean-Luc Maria, Paul Lascombes, David Henri et Nicolas Heitz
Création : 2017
Siège social : Massy (Essonne)
Activité : solution de propulsion miniaturisée pour les petits satellites
Effectifs : 27


Financement : 11 millions d’euros en juillet 2020 auprès de deux sociétés de capital-risque, Innovacom et Karista, via le fonds Paris Region Venture Fund.IXO Private Equity, NCI-Waterstart, Turenne Capital et les investisseurs initiaux 360 Capital, Irdi Soridec Gestion et Bpifrance.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Exotrail lève 11 millions d’euros pour propulser des constellations de petits satellites
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
Share via
Copy link