ActualitéBusinessMedia

Face à Spotify, Apple se lance officiellement sur le marché du podcast payant

AFP

Les podcasts payants ont fait leur entrée mardi sur la plateforme de podcasts d’Apple, une fonctionnalité annoncée en avril qui devrait aider à renforcer la création audio en permettant aux auditeurs de s’abonner à certains programmes. La possibilité de soutenir financièrement les podcasts via un système dédié d’abonnement faisait partie des très nombreuses nouveautés de printemps annoncées le 20 avril par le groupe américain.

Des tarifs fixés par les créateurs de podcasts

Les abonnements, qui se font à des tarifs fixés par les créateurs de podcasts (intégrant une commission versée à Apple), donnent accès selon les choix des éditeurs à des épisodes exclusifs, des avant-premières, programmes sans publicité, et autres types de bonus. Censée arriver au mois de mai, cette fonction a mis plus de temps que prévu à être mise en oeuvre et elle n’était pas encore accessible mercredi à tous les utilisateurs, son déploiement se faisant progressivement dans la journée selon une porte-parole Apple.

La fonction, très attendue chez les producteurs de podcasts, devrait contribuer au renforcement de l’écosystème des contenus audios, de plus en plus en vogue au sein du public et dont les créateurs cherchent à diversifier leurs revenus, pour ne pas dépendre uniquement de publicités ou de partenariats avec des marques.

En France, le studio indépendant Louie Média avait annoncé dès avril qu’il proposerait un premier podcast sur abonnement aux utilisateurs d’Apple, « En écriture », une série dédiée aux auteurs (romanciers, journalistes, etc). La plateforme de streaming musical Spotify, devenue un grand concurrent d’Apple dans ce domaine, avait devancé le groupe californien fin avril en lançant à l’essai une fonction d’abonnements payants à des podcasts, sans prélever pour sa part de commission.

Bouton retour en haut de la page
Face à Spotify, Apple se lance officiellement sur le marché du podcast payant
[SEED] Retail : askR.ai lève 1,5 million d’euros pour déployer son coach virtuel en France
[SEED] Osol lève 3 millions d’euros auprès de Christophe Courtin (FLEX-O) et Romain Afflelou (Cosmo)
Le leader mondial de la réservation en ligne beauté Booksy s’offre la startup française Kiute
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?