ActualitéBusinessMedia

Facebook accusé de « totalitarisme numérique » par le gouvernement de Nicolas Maduro après son blocage

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le gouvernement vénézuélien a accusé dimanche Facebook de « totalitarisme numérique », dénonçant le blocage pendant 30 jours de la page du président socialiste Nicolas Maduro pour «violations répétées» par ce dernier de la politique de l’entreprise américaine concernant la désinformation liée au Covid-19. « Nous assistons à un totalitarisme numérique exercé par des entreprises supranationales qui veulent imposer leur loi aux pays du monde », indique un communiqué du ministère vénézuélien de la Communication et de l’Information.

« Politiques de désinformation »

Le blocage de la page, qui empêche ses administrateurs de poster de nouveaux messages pendant un mois sans pour autant la rendre invisible, a suivi la suppression d’une vidéo de M. Maduro sur le médicament Carvativir, dont l’efficacité n’a pas encore été démontrée par des études médicales, précise Facebook. « Nous avons retiré une vidéo postée sur la page du président Nicolas Maduro pour avoir violé nos politiques de désinformation (…) qui pourraient mettre les gens en danger », a expliqué le réseau social. « Il est frappant que, dans une sorte de tyrannie de l’algorithme, on persécute principalement les contenus orientés vers la lutte contre la pandémie », a rétorqué le gouvernement vénézuélien.

Caracas a également considéré la décision de Facebook comme une « extension » des sanctions américaines contre le Venezuela dans le but de déposer Nicolas Maduro, la qualifiant d’«acte de censure». Le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP), l’une des principales organisations de journalistes du pays, accuse le gouvernement Maduro de mener « une politique systématique » contre les médias critiques. Dans le même registre, l’ONG pour la liberté d’expression Espacio Público dénonce la fermeture de plus d’une centaine de médias depuis l’arrivée au pouvoir du dirigeant en 2013.

Bouton retour en haut de la page
Facebook accusé de « totalitarisme numérique » par le gouvernement de Nicolas Maduro après son blocage
ETX Studio rachète Majelan, la plateforme de podcasts de Mathieu Gallet
Luxe: la stratégie de Monnier Paris pour séduire la génération Z
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media