BordeauxFrenchTech

[FrenchWeb Tour Bordeaux] Moonda : l’agence cross media girondine qui décroche les contrats internationaux

Fondée en 1999 par un tandem franco-allemand, l’agence bordelaise Moonda a étendu son activité à l’ensemble de la France, mais également au Royaume-Uni et en Allemagne.

Issue de la communication traditionnelle, Moonda se présente désormais comme une agence de communication cross media et compte aujourd’hui une quarantaine de collaborateurs et a enregistré en 2011 près de 1,4M de CA.

Les deux co-fondateurs s’efforcent ainsi de mettre en place des dispositifs globaux en ligne avec la promesse de l’agence : « No borders, more impact ».

Parmi ses clients, l’agence compte aussi bien des grands groupes internationaux, à l’image du constructeur Fiat pour lequel elle a imaginé un dispositif interactif sur les Champs-Elysées, que des petites PME de la région.

Pour tirer son épingle du jeu face à la concurrence, l’agence a articulé son activité autour de 4 pôles d’activité :

  • Un pôle conseil en communication
  • Un pôle événementiel
  • Une agence digitale totalement intégrée
  • Et enfin une entité baptisée DKC, pour Distribution Knowledge Center, qui traite de toutes les préoccupations liées au retail et  au parcours client.

Rencontre avec Rik Dams, co-fondateur de l’agence Moonda :

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

Bouton retour en haut de la page
[FrenchWeb Tour Bordeaux] Moonda : l’agence cross media girondine qui décroche les contrats internationaux
Voiture autonome: comment Heex Technologies aide les entreprises à mieux filtrer leurs données
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise
[French Tech 120] Comment Pharmedistore a attiré un quart des pharmacies sur sa marketplace BtoB
[Next40] E-commerce: comment Akeneo évangélise les marques à « l’expérience produit »
Faut-il obligatoirement s’assurer en cas de levée de fonds? Les pièges à éviter
[Next40] Face aux banques, comment October peut-il répondre aux besoins de financement des entreprises?