FrenchTechNancyTransport

[FrenchWeb Tour Nancy] Covivo, l’acteur du covoiturage qui mise sur les courtes et moyennes distances

Fondée en 2009, la start-up Covivo s’est spécialisée dans le covoiturage. 4 ans après sa création, la plateforme revendique une communauté de 30 000 membres alors que le géant national Blablacar (ex-covoiturage) a récemment passé le cap des 3 millions d’utilisateurs.

Pour tenter de tirer son épingle du jeu, la jeune pousse met donc l’accent sur les trajets de courte et moyenne distance et sur un service en temps réel. Son objectif : permettre aux utilisateurs d’avoir recours au covoiturage quotidiennement pour aller au travail comme s’ils prenaient simplement un bus !

A terme, et dans une vision globale de la mobilité, Covivo souhaiterait élaborer une véritable plateforme commune sur laquelle chacun pourrait organiser son trajet où des correspondances directes entre covoiturage, transports en commun et déplacements en vélo seraient possibles.

Soutenue par Oséo et financée notamment grâce à un apport initial et un concours bancaire, la start-up assoit son business model sur son offre B2B, déployée auprès des collectivités et des entreprises nationales.

Les détails avec Matthieu Jacquot, co-fondateur de Covivo.

Les chiffres clefs de Covivo :

  • Date de création : 2009
  • Nombre de collaborateurs : 10
  • Chiffre d’affaires 2012 : 400 000 euros
  • Communauté : 30 000 membres
  • Fonds levés : 0

Bouton retour en haut de la page
[FrenchWeb Tour Nancy] Covivo, l’acteur du covoiturage qui mise sur les courtes et moyennes distances
Voi
[SERIE D] Trottinettes électriques: le Suédois Voi lève 115 millions de dollars
Véhicules volés: comment Invoxia veut démocratiser son tracker GPS basé sur l’edge computing
Gig economy: le modèle Uber fait débat dans un nombre croissant de pays
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
A la rencontre de Clara Chappaz, nouvelle Directrice de la Mission French Tech
La startup marseillaise Searoutes lève 1,3 million d’euros auprès de WSB Beteiligungs