FrenchTechLes startups du FrenchWeb TourToulouse

[FrenchWeb Tour Toulouse] MyFeelBack veut révolutionner le sondage en temps réel

Le positionnement est clair: prendre des parts sur le marché de l’enquête de satisfaction ( 2 milliards d’euros), et devenir une alternative aux instituts de sondage ou des cabinets d’enquête traditionnels.

MyFeelBack a développé un logiciel Saas qui permet aux entreprises de capter les feedbacks des clients, en temps réel, et sur tous supports mobiles. Concrètement, les clients peuvent générer des questionnaires de satisfaction par exemple, et analyser en temps réel les feedbacks et commentaires des sondés. Elle compte parmi ses clients Nuxe, le groupe Leclercq, le CNRS, mais aussi Voyage-scnf.com, qui vient d’intégrer un bouton « Satisfait? » sur son application mobile.
Outre l’abonnement à la solution pour moins de 500 euros, c’est une rémunération au feedback qualifié ( à 0,70 cts d’euros).

La jeune start-up toulousaine, qui compte une dizaine de salariés, voit loin: elle prévoit l’ouverture d’un bureau à New York dans quelques semaines, avec un produit Saas sur mesure pour le marché américain.

Les détails avec Aurore Beugniez, co-fondatrice de MyFeelBack :

Tags

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

24 commentaires

  1. J’utilise MyFeelBack depuis longtemps pour générer des QRCodes gratuits. Et quand je vois l’ampleur que prend cette structure, ça fait plaisir. C’est français et ça respire l’envie de progresser.
    Un exemple à suivre pour la France, innovation et entreprenariat.

[FrenchWeb Tour Toulouse] MyFeelBack veut révolutionner le sondage en temps réel
E-santé: Withings lève 53 millions d’euros pour mieux anticiper les maladies
La startup api.video lève 5,5 millions de dollars pour démocratiser l’utilisation de la vidéo comme outil d’engagement
[Made in Bordeaux] Coronavirus: ces entrepreneurs qui préparent l’après-crise
Sarbacane: bientôt 20 ans sur le front du marketing digital
FinTech: Alma lève 12,5 millions d’euros pour surfer sur la vague du paiement en plusieurs fois
Des métiers techniques à ceux de la finance: une centaine de postes ouverts chez Qonto
Copy link