ActualitéAgendaObjets connectés

IoT: quelle stratégie pour exploiter les données des objets connectés?

Les objets connectés font désormais partie de notre quotidien et les consommateurs sont conscients de la valeur qu’ils leur apportent à titre individuel : votre montre connectée vous prévient lorsque vous êtes immobile depuis trop longtemps, votre réfrigérateur passe commande des produits manquants, votre thermostat vous permet de régler à distance la température que vous souhaitez lorsque vous rentrerez chez vous. Et ce ne sont que quelques exemples.

Mais si l’on se place du côté de l’entreprise, la stratégie autour des objets connectés n’est pas toujours évidente à définir. Tout comme la transformation digitale, dont il fait partie, l’IoT amène de vrais bouleversements et génère de nombreuses questions : quels nouveaux business models se dessinent ?  Comment valider leur pertinence ? Comment marketer les nouveaux services ? Quelle organisation mettre en place ?

Au cœur de ces questions se trouve l’exploitation de la data. Une donnée abondante, fréquemment mise à jour, pas forcément bien formatée, bref, une vraie « big data » qu’il faut savoir exploiter pour en tirer de la valeur.

 

Une nouvelle organisation à mettre en place

Les dispositifs techniques de captation et de remontée de l’information ne sont pas ceux qui posent le plus de problèmes. Les questions les plus sensibles tournent autour du stockage et de l’exploitation de la donnée. Il s’agit ici de donner les moyens aux utilisateurs d’obtenir une vision claire de l’information et d’effectuer librement les analyses qui leur permettront de faire jaillir des idées ou de confirmer leurs intuitions.

Les algorithmes et modèles prédictifs sont bien sûr au cœur du sujet, et le rôle des data scientists prend tout son sens lorsqu’il consiste à mettre au point des modèles fiables qui permettront de lancer des services innovants. Mais pour l’utilisateur métier, pour les personne qui doivent prendre la décision de lancer ou non un nouveau service autour de cette exploitation de la donnée, il n’est pas toujours évident de juger de la pertinence d’un modèle.

Les sociétés qui ont un peu d’expérience en la matière l’affirment : le processus prédictif est essentiel, mais il ne serait pas complet sans une étape de visualisation des données qui permet de comprendre l’impact concret du modèle.

On voit donc se mettre en place un fonctionnement où l’IT fournit l’infrastructure de collecte et de stockage de la donnée, ainsi que les outils qui vont permettre aux métiers de mener leurs analyses en toute autonomie, pour découvrir les gisements de valeur et les nouveaux modèles à mettre en place pour créer des produits et services innovants.

Une fois cette phase de data discovery réalisée, l’IT reprend la main pour industrialiser les modèles. Mais dans cette première étape de découverte, l’autonomie de l’utilisateur est essentielle pour qu’il avance rapidement et ne soit pas bridé dans sa créativité. Car l’exploitation de l’IoT ouvre des perspectives marketing et commerciales étonnantes, tant en BtoC qu’en BtoB.

 

Observer le consommateur en temps réel

Récolter les données des objets utilisés au quotidien par le consommateur est une véritable révolution pour les industriels : il est désormais possible d’analyser en quasi temps réel l’usage du produit. Les améliorations et évolutions peuvent se décider beaucoup plus vite, en étant assuré qu’elles correspondent à une réalité « sur le terrain ». De nouvelles pistes de personnalisation de produits et de services apparaissent, en impliquant directement le client dans un processus de co-création qui assurera le succès des offres.

Si l’on se place à un niveau intermédiaire, c’est dans la distribution que l’IoT amène un vrai bouleversement : grâce aux capteurs de déplacement des clients, il est possible d’étudier avec précision leurs parcours dans le point de vente et d’adapter en conséquence le merchandising. Associer cette analyse des données avec des outils cartographiques procure aux décideurs une visualisation claire des données qui leur permet de prendre rapidement les bonnes décisions.

Dans le retail, la captation du parcours client en magasin réconcilie les mondes on et offline. L’amélioration de l’expérience client est au cœur des préoccupations des entreprises, et avec les objets connectés, la traçabilité du parcours n’est plus limitée aux sites web.

L’utilisation des beacons, qu’ils soient dans les smartphones où qu’ils équipent les caddies des magasins, ouvre ici un large champ des possibles. Il est aussi envisageable de les positionner sur les produits, dans des meubles connectés, pour tracer la prise en main, et suivre le parcours du produit jusqu’à la caisse.

 

Optimiser la chaîne de production et de distribution

Les cas d’usages BtoC sont facilement compréhensibles et ont tendance à marquer les esprits, mais c’est surtout dans le secteur industriel que les objets connectés ont des chances d’apporter les plus importants gisements de valeur. Si la normalisation laisse encore à désirer pour faire dialoguer facilement les machines, l’exploitation des données récoltées procure déjà de belles occasions d’optimiser les processus de production et la supply chain. 82% des entreprises qui intègrent l’IoT dans leur chaîne de production ont augmenté sensiblement leur productivité. C’est également dans l’industrie que sont nés les premiers projets de maintenance prédictive, qui ont donné lieu à un meilleur service client, voire à la création de nouvelles offres tarifées.

Lorsqu’un constructeur automobile parvient à mettre en liaison les habitudes de conduite et les pannes des moteurs, de nouveaux modèles prédictifs se construisent et permettent des économies importantes, en intervenant avant que la panne ne se déclenche. Ici aussi, une vision cartographique des différents éléments connectés du moteur, et des données qu’ils remontent, facilite la compréhension et accélère la prise de décision. Dans l’aéronautique, certains constructeurs ont été précurseurs en passant d’un mode de vente d’équipement à un mode de location de services, qui apporte beaucoup plus de valeur au client.

On le voit, les objets connectés entraînent de grands bouleversements qui touchent le cœur même de l’activité de l’entreprise, quelle que soit son secteur, et amènent à modifier profondément son ADN.

[tabs][tab title= »Data & Analytics Meetup »]

Pour saisir ces formidables opportunités, nous vous proposons de venir discuter de ces sujets avec Business & Decision, Qlik, Articque et Digglerz, qui illustreront en 1h30 cette vision de façon concrète à travers des cas d’usages et des démonstrations. Inscrivez-vous à la prochaine édition du Data & Analytics Meetup, le 5 juillet à 18h30 à l’hôtel California, Paris 8e.

Pour vous inscrire: http://go.qlik.com/DA-Meetup-05-07-2016.html?SourceID1=BDFrenchWeb

[/tab][/tabs]

[Contenu proposé par Qlik et Business & Decision]

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “IoT: quelle stratégie pour exploiter les données des objets connectés?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This