ActualitéBusinessTech

L’Anssi déplore une explosion des cyberattaques en France

AFP

Les attaques informatiques criminelles contre des entreprises ou des institutions ont explosé l’an dernier en France, a indiqué lundi Guillaume Poupard, directeur général de l’Anssi, l’agence publique gardienne de la sécurité informatique française.

« Dans les victimes qui font appel à l’Anssi, avec qui on est en contact, un chiffre à la louche : 50 opérations en 2019, 200 en 2020, donc c’est X4 », a-t-il déclaré sur BFM Business. « Donc il y a véritablement une explosion », a souligné le patron de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. « La courbe exponentielle, malheureusement on est dessus, et ça nous inquiète énormément », a-t-il commenté.

«Inventivité» des hackers

M. Poupard a relevé « une inventivité de la part des attaquants ». Mais « les acteurs qui se sont fait attaquer, qui ont réagi et qui durcissent la protection de leur système, on voit que durablement ils sont beaucoup moins attaqués que les autres, au moins en terme de résultat des attaques », a-t-il souligné.

Début septembre, l’Anssi et le ministère de la Justice avaient publié un guide pratique en forme de cri d’alarme sur les rançongiciels, un type d’attaque informatique qui « explose et se réinvente ». Dans ce type d’attaque, les pirates bloquent les données et réclament le paiement d’une rançon pour les débloquer.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
L’Anssi déplore une explosion des cyberattaques en France
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Le CES 2021 déçoit, exposants et visiteurs ne sont pas au rendez-vous