ActualitéAmérique du nordArts et CulturesBusiness

L’écoute de musique en ligne a progressé de plus de 97% en un an aux États-Unis

Le streaming musical (audio et vidéo) a augmenté de 58,7% sur les six premiers mois de l’année outre-Atlantique, c’est ce qui ressort du rapport de l’observatoire Nielsen sur la musique aux États-Unis. Depuis janvier, 208,9 milliards de chansons ont été écoutées ou visionnées en ligne aux États-Unis contre 131,6 milliards à la même période l’an passé. L’essentiel du trafic en streaming provient de l’audio avec une progression de 97,4% par rapport à 2015.

La bonne du santé du streaming précipite le déclin des ventes d’albums. Sur la première moitié de l’année en cours, 100,3 millions d’exemplaires ont été achetés par les Américains. En 2015, ce chiffre atteignait 116,1 milliards d’unités. Cela représente une chute de 13,6% dans ce secteur. Si les CD (-11,6%) et les téléchargements (-18,4%) sont en berne, ce n’est pas le cas des vinyles qui ont la cote avec une progression de 11,5% sur les six premiers mois de l’année.

Les ventes chutent… mais la consommation de musique augmente

Malgré la baisse des ventes dans l’industrie musicale, cela ne signifie pas pour autant que les Américains écoutent moins de chansons. Bien au contraire, la consommation digitale de musique outre-Atlantique connaît une hausse de 14,8% pour la première partie de l’année 2016 avec 223,5 millions d’albums écoutés ou achetés. Aux États-Unis, seulement trois albums sont parvenus à franchir la barre des 1 million de disques écoulés. Adèle occupe la première place du classement, réalisé par Billboard et compilé par Nielsen Music, avec 25 (1,4 million de disques vendus), suivie de Drake avec Views (1,3 million) et Beyoncé avec Lemonade (1,2 million).

La publication de ce rapport intervient alors que Apple serait en pourparlers avec Tidal, le service de musique en streaming racheté par Jay-Z en 2015. Si la firme de Cupertino venait à acquérir Tidal pour son service Apple Music, cela redistribuerait les cartes sur le marché du streaming musical. Et pour cause, la marque à la pomme a réalisé en six mois ce que Spotify, qui compte aujourd’hui 100 millions d’utilisateurs, dont 30 millions sur la version premium, a fait en six ans, avec 10 millions d’abonnés engrangés depuis son lancement en juin 2015.

Lire aussi : En croissance de 93% sur un an, le streaming offre une seconde vie à l’industrie musicale

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This