ActualitéBusinessTech

L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME et startups

AFP

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé mercredi le lancement d’un fonds pour inciter les Français à investir leur épargne dans des PME françaises, revendiquant « une forme de patriotisme économique » en ces temps de crise. Ce fonds commun de placement, qui sera géré par Bpifrance, sera ouvert à la souscription dès jeudi et permettra d’investir dans un portefeuille de 1 500 PME et startups « majoritairement françaises et non cotées », ont précisé le ministère des Finances et la banque publique dans un communiqué commun.

Baptisé « Bpifrance Entreprises 1 », ce fonds de capital-investissement répond à la volonté du gouvernement de drainer le surplus d’épargne accumulé depuis mars vers les entreprises qui, de leur côté, ont besoin de renforcer leurs fonds propres dans le contexte de crise. « Nous avons économisé près de 90 milliards d’euros, donc ils (les Français, ndlr) ont rempli leur Livret A, leur Livret de développement durable, leur assurance-vie. Nous mettons demain, à leur disposition, un nouveau produit qui est un fonds d’investissement dans les PME françaises », a expliqué le ministre.

«Diversifier le risque»

« C’est totalement nouveau, c’est la première fois qu’un pays en Europe propose à ses compatriotes d’investir dans leurs PME », a assuré M. Le Maire, assumant une « forme de patriotisme économique ». Moyennant un « ticket d’entrée minimal » de 5 000 euros, les épargnants sont invités à « aider les PME à se développer partout sur le territoire », que ce soit « à Nantes, à Lille, à Sélestat ou Biarritz ». Si l’argent est « bloqué pendant cinq ans », ce produit offre « une rentabilité plus importante que celle d’un Livret A », a-t-il souligné, sans cacher que, bien que la variété du portefeuille « diversifie le risque », « dans ce type de placement on ne garantit pas le capital ».

Bruno Le Maire a également vanté « l’immense succès » du Plan d’épargne retraite (PER) lancé il y a un an, souscrit par 800 000 nouveaux épargnants au cours du premier semestre pour un montant de 8 milliards d’euros. Preuve, selon lui, que les « Français sont à la recherche de produits de placement plus attractifs, plus simples ». Bpifrance précise que souscrire à ce fonds, « composé à partir de fonds français de capital-investissement » dans lesquels la banque publique investit depuis 15 ans, pourra se faire depuis depuis le site internet 123-im.com. Il sera aussi distribué par les réseaux bancaires, d’assureurs et de gestion de patrimoine.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME et startups
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse
[Silicon Carne] Du réel au virtuel: comment allons-nous reproduire nos vies dans le metaverse?