Business

Les levées de fonds et cessions du web français depuis début 2010

Une quarantaine d’opérations a été réalisée depuis le début de l’année, qui confirme le retour d’activité dans le web français après 18 mois difficiles.

Leur vision globale est riche d’enseignement :
Le temps des premières levées à hauteur de 2 ou 3 M€ semble bel et bien révolu. Les nouveaux acteurs que sont Jaïna Capital, Kima Ventures et Isai ont pris une place centrale dans l’univers des fonds d’investissement avec leurs tickets d’amorçage.

L’après crise semble donc marquée par une nette recomposition du paysage.

[table id=1 /]

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

11 commentaires

  1. Pour Rue89, je pense qu'ils aimeraient bien avoir reçu 740 millions d'euros, mais en fait c'est 740 K€ !

  2. Pour Régioneo, l'opération a été gérée par WiSEED (www.wiseed.fr), qui a d'ailleurs réalisé également sa propre augmentation de capital (250 k€) auprès de business angels

  3. Bertrand
    Beaucoup d’investissements mais peu de sortie:
    – priceminister par Ratuken
    – sprice par TravelPort
    – emailvision par Francisco partners
    – liligo par voyage-sncf

    Alex
    PS: il manque toute la liste des societes equivalentes a vente privee…

Bouton retour en haut de la page
Les levées de fonds et cessions du web français depuis début 2010
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr
Après l’école 42, Xavier Niel va financer une école gratuite d’agriculture