Business

Les levées de fonds et cessions du web français depuis début 2010

Une quarantaine d’opérations a été réalisée depuis le début de l’année, qui confirme le retour d’activité dans le web français après 18 mois difficiles.

Leur vision globale est riche d’enseignement :
Le temps des premières levées à hauteur de 2 ou 3 M€ semble bel et bien révolu. Les nouveaux acteurs que sont Jaïna Capital, Kima Ventures et Isai ont pris une place centrale dans l’univers des fonds d’investissement avec leurs tickets d’amorçage.

L’après crise semble donc marquée par une nette recomposition du paysage.

[table id=1 /]
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

11 commentaires

  1. Pour Rue89, je pense qu'ils aimeraient bien avoir reçu 740 millions d'euros, mais en fait c'est 740 K€ !

  2. Pour Régioneo, l'opération a été gérée par WiSEED (www.wiseed.fr), qui a d'ailleurs réalisé également sa propre augmentation de capital (250 k€) auprès de business angels

  3. Bertrand
    Beaucoup d’investissements mais peu de sortie:
    – priceminister par Ratuken
    – sprice par TravelPort
    – emailvision par Francisco partners
    – liligo par voyage-sncf

    Alex
    PS: il manque toute la liste des societes equivalentes a vente privee…

Les levées de fonds et cessions du web français depuis début 2010
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Copy link