BusinessLes contributeursLes ExpertsTech

L’UX n’est pas l’UI mais l’UI est l’UX

Par Sophie Ianiro, Content Marketing Manager

Encore trop souvent, l’UX (User eXperience) est assimilée à l’UI (User Interface). Je vous ai déjà perdu? Pour expliquer clairement cette confusion, je dirais qu’assimiler l’UX à l’UI reviendrait à penser que l’expérience utilisateur se limite au fait de surfer sur un site au design agréable pour accéder à de l’information.

L’UI, c’est ce qui fait le lien entre l’humain et la machine, c’est en quelque sorte le produit fini présenté à l’internaute. C’est ce produit abouti qui va lui permettre de naviguer aisément sur votre site web, sans lui demander trop d’effort.

Les différences entre UX et UI Design

Les réflexions sur l’interface utilisateur font l’objet de nombreuses études: quelles typographies utiliser? Comment organiser l’information pour rendre le site le plus intuitif possible? Bref, l’UI se résume à l’organisation des éléments (graphiques et textuels) pour proposer un site attrayant. Mais pour qu’une expérience utilisateur soit agréable, travailler l’UI n’est clairement pas suffisant. C’est comme si vous emballiez, dans un joli papier cadeau, un carton… vide.

L’interface utilisateur doit être le résultat d’un travail plus approfondi, celui de l’expérience utilisateur ou la prise en considération globale des besoins de l’utilisateur. C’est là qu’est le défi de l’UX! Apporter des solutions efficaces aux problèmes et aux nombreuses attentes des internautes. En clair, de réfléchir à une conception centrée utilisateur.

Vous l’aurez compris, l’UX n’est pas assimilable à l’UI.

L’UX est un process complet qui prend en compte l’UI mais aussi le contenu, le design, l’architecture du site… Il s’agit de faciliter la vie de l’internautepour qu’il atteigne facilement son but (achat, recherche d’informations…). Un grand nombre de paramètres sont pris en compte tout au long de la conception du site, mais également après, avec les retours des utilisateurs. Car si l’UI se base sur des normes techniques, l’UX est soumise à la sensibilité des internautes.

Et si vous confondiez l’UX et l’UI?

UX, l’expérience utilisateur

L’expérience l’utilisateur est un concept qui permet de qualifier le résultat (bénéfice) et le ressenti de l’utilisateur (expérience) lors d’une manipulation (utilisation provisoire ou récurrente) d’un objet fonctionnel ou d’une interface homme-machine de manière heuristique par un ensemble de facteurs. Contrairement à l’utilisabilité, ce concept n’est pas strictement pragmatique dans le sens où il sous-entend un impact émotionnel cumulé à un bénéfice rationnel : le but est de créer une expérience agréable.

Finalement l’UX prend en compte les attentes et les besoins de l’internaute pour l’amener à concrétiser son action, le tout sans trop d’effort et dans un environnement fluide, agréable et rassurant.

L’architecte UX Magnus Revang a résumé les conditions d’une expérience utilisateur en plusieurs points clés, qui constituent en réalité 6 étapes. Voyons comment cette «roue de l’expérience utilisateur» s’applique pour l’utilisateur, et en une multitude de paramètres à considérer pour les concepteurs:

#1 Le site doit être facile à trouver: ce qui nécessite un travail de référencement en amont

#2 Le site doit être accessible: il faut concevoir des sites totalement responsives et compatibles avec la majorité des écrans

#3 Le design doit donner envie et confiance: il faut donc être cohérent dans le choix des graphismes et penser ergonomie

#4 Le site doit être facile à prendre en main: il doit être suffisamment intuitif pour qu’on s’y repère facilement

#5 Le site doit être crédible et véhiculer l’image de la marque: les utilisateurs doivent être rassurés et convaincus. La proposition de valeur doit être en adéquation avec les besoins et attentes des utilisateurs

#6 Le site doit être efficace: l’internaute doit facilement trouver les réponses à ses questions, les bugs doivent êtres exceptionnels

UI, l’interface utilisateur

L’interface utilisateur est tout simplement l’une des composantes de l’expérience utilisateur. Il s’agit de rendre l’expérience de navigation la plus intuitive possible via un design fonctionnel, qui inspire confiance et qui permette à l’utilisateur d’arriver à son but.

Il y a de nombreuses interprétations de cette spécialité. La plus recevable selon nous est que le design de l’interface représente l’outil donné à l’utilisateur pour utiliser le site, par exemple: le design de bouton de navigation pratique et intuitif, des animations placées correctement, donner une esthétique pour révéler le message… Certains placent l’ergonomie et le zoning dans cette démarche, pourquoi pas car au final l’UX et l’UI sont indissociables, du moins si l’on souhaite un site efficace!

Si ces deux concepts ne peuvent pas être dissociés, il est important de ne pas les confondre. Ils sont tous les deux nécessaires lors de la conception d’un site internet, chacun apportant une solution à la problématique du projet (vendre, faire connaître, informer…).

En répondant plus directement aux utilisateurs, les marques sont plus en phase avec les réalités de leur propre marché et diminuent drastiquement les risques de manquer leur cible.

Il y a de moins en moins de place aujourd’hui pour les expériences maladroites et pénibles. Aaron Walter, Director of UX, MAILCHIMP

L’article original est à retrouver sur Medium.

La contributrice:

Sophie-Ianiro

 

Sophie Ianiro est Content Marketing Manager.

Twitter

 

Tags

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

1 thought on “L’UX n’est pas l’UI mais l’UI est l’UX”

  1. L’UI se rapproche donc du SEO car ils constituent à deux la partie frontale du site alors que l’ux est la partie immergée de l’iceberg…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This